1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Athlétisme : Adidas va mettre un terme à son partenariat avec l'IAAF
1 min de lecture

Athlétisme : Adidas va mettre un terme à son partenariat avec l'IAAF

L'équipementier allemand ne veut plus être associé à la fédération internationale d'athlétisme, embourbée dans des scandales de dopage. La BBC indique qu'Adidas va rompre son contrat de sponsoring quatre ans avant son échéance.

Le magasin Adidas des Champs-Élysées à Paris
Le magasin Adidas des Champs-Élysées à Paris
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Nicolas Ledain & AFP

C'est un nouveau coup dur pour l'IAAF et son président Sébastian Coe. L'instance a été pointée du doigt par un rapport de l'agence mondiale antidopage (AMA) il y a quelques jours, elle est accusée d'avoir couvert les tricheries de certains athlètes en échange de pots-de-vin. Face à ce scandale et pour ne plus être associée à l'image de la fédération internationale d'athlétisme, la marque Adidas a demandé à annuler son contrat de sponsoring qui courait jusqu'à fin 2019. C'est la BBC qui a révélé cette information dimanche 24 janvier. Le groupe allemand avait déjà lancé des menaces similaires à l'encontre de la Fifa après les scandales de corruption révélés ces derniers mois.

Selon le média britannique, l'équipementier aurait pris cette décision dès le mois de novembre lorsque l'AMA avait révélé que des relevés positifs d'athlètes russes à des produits dopants avaient été dissimulés par l'IAAF. On a depuis appris que le Maroc, le Kenya, l'Espagne et l'Ukraine pourraient aussi être concernés par ces scandales. Un homme est pointé du doigt dans cette affaire, il s'agit de l'ancien président de l'instance Lamine Diack qui a été mis en examen début novembre pour corruption passive. Sebastian Coe a succédé au sénégalais au mois d'aout mais il est aussi sous le feu des critiques puisqu'il avait été son vice-président ces sept dernières années.

Une grosse perte pour l'IAAF

Le départ d'Adidas est un vrai coup dur pour la fédération internationale d'athlétisme puisque cela signifie qu'elle va perdre une importante ressource financière. En effet, l'accord de sponsoring, d'une durée de 11 ans se base sur un versement total de 33 millions de dollars, soit 3 millions par an. Mais selon la BBC, qui cite des sources anonymes, la somme déboursée par la marque serait en réalité bien plus élevée, atteignant par exemple pour cette seule année 8 millions de dollars. Le média britannique estime que les pertes seront de 30 millions de dollars pour les quatre prochaines années.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

</