2 min de lecture 24 Heures du Mans

24 heures du Mans 2019 : une première mondiale en préambule de la course

Un équipage composé de trois pilotes handicapés va courir "Road To le Mans", l'épreuve préambule à la 87e édition des 24 Heures du Mans.

Le Belge Nigel Bailly, le Français Snoussi Ben Moussa et le Japonais Takuma Aoki, prêts à participer à la course "Road to le Mans"
Le Belge Nigel Bailly, le Français Snoussi Ben Moussa et le Japonais Takuma Aoki, prêts à participer à la course "Road to le Mans" Crédit : Frédéric Veille / RTL
fred veille
Frédéric Veille édité par Leia Hoarau

Comme chaque année se déroule, le samedi en fin de matinée, une course baptisée "Road to le Mans". Cette épreuve à laquelle participent 50 voitures est une des portes d'entrée pour se qualifier pour les éditions futures des 24 heures du Mans.

C’est dans cette optique que l’écurie de SRT Frédéric Sausset sera au départ ce samedi 15 juin 2019. Un événement puisque les trois pilotes présents à bord de la Ligier Nissan n°84 sont handicapés et que jamais dans l'histoire de la plus célèbre course automobile du Monde, pareille situation s'est présentée.

"C'est juste un immense bonheur d'être ici. Mais c'est juste une étape de notre projet", explique Frédéric Sausset, désormais coiffé de la casquette de Team Manager après avoir été en 2016 le premier pilote quadri-amputé à participer (et à terminer) la célèbre classique de l’Endurance en compagnie de deux pilotes valides.

Trois pilotes de nouveau en piste

À lire aussi
La Toyota numéro 8 au Mans sports mécaniques
24 heures du Mans 2019 : Toyota et Fernando Alonso s'offrent un doublé

Cette fois-ci, c'est en bord de piste et depuis son fauteuil roulant qu'il supportera les trois pilotes qu'il a recruté par le biais de sa filière, le Japonais Takuma Aoki et le Belge Nigel Bailly tous deux paraplégiques et le Français Snoussi Ben Moussa amputé d'une main.

"Tous trois étaient des pilotes de haut niveau, que ce soit à moto ou en voiture. Mais des accidents ont stoppé leur carrière. Les voilà donc de nouveau en piste, dans une voiture adaptée à leur handicap", ajoute Frédéric Sausset qui espère emmener son team aux 24 Heures du Mans 2020. 

"Le sport automobile de haut niveau reste l'un des rares sports à permettre à des personnes en situation de handicap de se confronter aux valides. À nous maintenant de ne pas décevoir les gens qui nous font confiance et surtout la FIA qui nous soutient depuis le début".

C'est un formidable message d'espoir pour les non valides qui ont le même rêve que nous

Snoussi Ben Moussa, pilote
Partager la citation

Encouragé par Marie-Amélie Le Fur, l'athlète handisport devenue l'an passé présidente du Comité paralympique et sportif français (elle sera présente au Mans pour assister à cette première mondiale), l'équipage mesure maintenant la portée de leur mission. 

"Rouler ici au Mans, être en passe de nous qualifier pour les 24 heures l'an prochain, c'est un formidable message d'espoir pour tous les non valides qui ont le même rêve que nous, nous avions avant de rencontrer Frédéric Sausset", conclut Snoussi Ben Moussa. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
24 Heures du Mans Sports mécaniques
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797848113
24 heures du Mans 2019 : une première mondiale en préambule de la course
24 heures du Mans 2019 : une première mondiale en préambule de la course
Un équipage composé de trois pilotes handicapés va courir "Road To le Mans", l'épreuve préambule à la 87e édition des 24 Heures du Mans.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/24-heures-du-mans-une-premiere-mondiale-en-preambule-de-la-course-7797848113
2019-06-14 13:53:36
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mXSi8t15PW0pqpU9dOsknA/330v220-2/online/image/2019/0614/7797848126_bailly-benmoussa-aoki-srt41.jpg