1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. 24 Heures du Mans : Toyota s’impose pour la quatrième fois d’affilée et réalise le doublé
2 min de lecture

24 Heures du Mans : Toyota s’impose pour la quatrième fois d’affilée et réalise le doublé

Dans une 89e édition totalement maitrisée de bout en bout, Toyota n’a laissé aucune place à ses adversaires et s’impose facilement grâce au trio Conway-Kobayashi-Lopez. Alpine complète le podium en terminant 3e

Toyota réalise le doublé aux 24 heures du Mans
Toyota réalise le doublé aux 24 heures du Mans
Crédit : Toyota Gazoo Racing
Frédéric Veille

Rarement une édition aura autant été menée du départ à l’arrivée par la même voiture. C’est pourtant ce qui est arrivé ce dimanche 22 août 2021 où, au passage du drapeau à damier, la Toyota n°7 du Britannique Mike Conway, du Japonais Kamui Kobayashi et de l’Argentin José-Maria Lopez, qui s’était élancée en pole position, s’est imposée sur le circuit de la Sarthe après avoir effectué la quasi-totalité de ses 370 tours en tête de l’épreuve.

C’est deux tours de plus de l’autre Toyota, la n°8 pilotée par le Suisse Sebastian Buemi, le Japonais Kazuki Nakajima et le Néo-zélandais Brendon Hartley qui montent sur la deuxième marche du podium. Déjà victorieux en 2018, 2019 et 2020, Toyota inscrit pour la quatrième fois de son histoire son nom au palmarès des 24 heures du Mans. C’est également son troisième doublé en quatre ans.

Alpine complète le podium

Considérée comme outsider et n’ayant pas le même développement Hypercar que la firme nippone qui se présentait avec un bolide de nouvelle génération, Alpine termine sur la 3e marche du podium de cette 89e édition. Les français Nicolas Lapierre, Mathieu Vaxivière et le brésilien André Negrao finissent à quatre tours du vainqueur.

Alpine qui espérait la victoire avait profité de ce week-end en terre mancelle pour organiser une parade des bolides de la marque. C’est ainsi que juste avant le départ, une Formule 1 pilotée par Fernando Alonso, une Alpine GT4 confiée à Esteban Ocon, le prototype A470 et plusieurs Alpine A100 ont défilé sur le circuit de la Sarthe.

Fernando Alonso en tête de la parade Alpine en préambule aux 24 heures du Mans
Fernando Alonso en tête de la parade Alpine en préambule aux 24 heures du Mans
Crédit : Alpine
À lire aussi

Enfin l'équipe SRT 41 qui avait engagé un équipage composé de deux pilotes handicapés a réussi son objectif de terminer cette ronde des 24 heures du Mans. Takuma Aoki, Nigel Bailly et Mathieu Lahaye terminent 33e du classement général. Sur les 61 voitures engagées, seules 46 ont terminé la course.

Cette édition s’est déroulée devant 50.000 spectateurs, la jauge habituelle de 250.000 ayant été volontairement réduite en raison des conditions sanitaires liées à la pandémie. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/