2 min de lecture Égalité hommes-femmes

Égalité homme-femme : y a-t-il trop de règles ?

BILLET - La ministre de la Culture Françoise Nyssen a indiqué que 15% de subvention supplémentaires seront alloués aux films respectueux de la parité homme-femme. Une décision qu'Isabelle Saporta juge exagérée dans la lutte pour l'égalité.

Isabelle Saporta C'est Comme ça Isabelle Saporta iTunes RSS
>
Égalité homme-femme : y a-t-il trop de règles ? Crédit Image : Nicolas Gouhier / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Saporta
Isabelle Saporta et Leia Hoarau

En clôture des Assises de la parité, la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a annoncé la mise en place, l'an prochain, d'un bonus de 15% dans les subventions pour les films "exemplaires en matière de parité" hommes-femmes. 
 
Coup de bol, Claude Lelouch était précurseur ! "Un homme, une femme", ça passe. Bon, on va pas se mentir, ça aurait été mieux que ça s'appelle "Une femme, un homme", mais soyons magnanime, c'est lundi matin, Lelouch, ça passe...
 
En revanche, "Les douze salopards", ça se fracasse. Il faut au bas mot douze salopes pour compenser les douze salopards. Sinon où on va ? J'entends vos commentaires, c'est un film américain, ça ne compte pas. D'accord. Mais, "Les tontons flingueurs" ? On fait comment avec "Les tontons flingueurs" ? 
 
Autant vous dire que la tirade sur "Lulu la Nantaise", c'est poubelle directe avec procès sur la place publique pour misogynie crasse. Je me demande bien ce qu'on ferait avec "Rabbi Jacob"... Quoi que j'ai une petite idée puisqu'il semblerait que la suite s'appelle "Rabbi Jacqueline". Bon mais "Rabbi Jacob", ça ne parle pas un peu trop des juifs ? Il faudrait peut-être que ce soit un peu plus œcuménique, non ? Montons de toute urgence une commission sur la question ! 

Beaucoup de bruit pour la parité

Elles sont ridicules toutes ces procédures pour rendre notre société plus paritaire, plus respectueuse de ses minorités, bref : plus juste. Qu'il faille avoir une société respectueuse de ses femmes et de ses minorités, désireuse de les ériger au plus haut, bien sûr. Qu'il faille en passer par des lois et des incitations financières de temps en temps, pourquoi pas. Que là, madame Nyssen veuillent des équipes techniques plus féminines, "why not"

Mais tout de même cette hyper réglementation, cette société rigoriste où l'on n'a plus le droit de faire un pas de côté, une blague graveleuse, sans être jugé, conspué, cloué au pilori.
Alors, l'an prochain, nos films français seront sans doute parfaitement politiquement correct. Espérons seulement qu'ils ne deviennent pas parfaitement chiants

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égalité hommes-femmes Société Parité
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794903803
Égalité homme-femme : y a-t-il trop de règles ?
Égalité homme-femme : y a-t-il trop de règles ?
BILLET - La ministre de la Culture Françoise Nyssen a indiqué que 15% de subvention supplémentaires seront alloués aux films respectueux de la parité homme-femme. Une décision qu'Isabelle Saporta juge exagérée dans la lutte pour l'égalité.
https://www.rtl.fr/girls/societe/egalite-homme-femme-y-a-t-il-trop-de-regles-7794903803
2018-09-24 11:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pSXeZBRnxJTl8U_CwemUvQ/330v220-2/online/image/2018/0824/7794522112_isabelle-saporta.jpg