3 min de lecture Règles

Cette jeune femme attaque une entreprise de tampons après avoir perdu sa jambe

Lauren Wasser a perdu sa jambe il y a 3 ans. L'ancienne mannequin a raconté son histoire.

Sur les 100 femmes du classement, on trouve trois Françaises
Sur les 100 femmes du classement, on trouve trois Françaises Crédit : iStock
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Lauren Wasser est une jeune femme de 24 ans qui vit en Californie. Il y a 3 ans, cette ancienne mannequin s'est fait amputer la jambe. La cause de ce drame ? Le syndrome du choc toxique, une maladie infectieuse rare et très grave, qu'elle a contractée en portant un tampon trop longtemps, a raconté le site américain Vice

L'histoire de Lauren Wasser a débuté le 3 octobre 2012. La jeune femme ne se sentait pas bien et avait ses règles. Elle a alors acheté sa marque de tampons habituelle : des Kotex Natural Balance. Elle s'est rendu à une soirée mais est rapidement rentrée chez elle pour se coucher. Lorsqu'elle s'est réveillée, la police frappait avec force à sa porte. Sa mère, tout juste sortie d'une opération chirurgicale, s'inquiétait de ne pas avoir de nouvelle de sa fille et a donc prévenu la police. Lauren Wasser lui a ouvert en se traînant péniblement hors de son lit. Elle était alors incapable de dire depuis combien de temps elle était restée couchée. La police n'est pas restée longtemps et a conseillé à la jeune fille d'appeler sa mère.

Encore 10 minutes et elle était morte

"J’étais tellement malade que je n’arrivais pas à prendre de décision par moi-même", a confié Lauren ."J'ai appelé ma mère et je lui ai dit que je voulais aller me coucher et que je l'appellerai le lendemain matin. Et c’est la dernière chose dont je me souvienne.” Le lendemain, la mère de Lauren Wasser a demandé à un ami de passer avec la police. Ils l'ont alors trouvée face contre terre sur le sol de sa chambre. Elle a été emmenée d'urgence à l’hôpital avec plus de 41° de fièvre. Encore 10 minutes et elle était morte : les organes de Lauren étaient en train de la lâcher et elle avait fait une attaque cardiaque. 

Personne ne savait ce qu'il s'était passé jusqu’à l'arrivée d'un spécialiste des maladies infectieuses. Il a demandé si Lauren avait un tampon. Elle en avait un et il a donc été envoyé dans un laboratoire pour des tests. Il est revenu positif pour le syndrome du choc toxique, une complication liée à une toxine bactérienne. La composition actuelle des tampons permet à cette bactérie de se développer. Vice rapporte en effet qu'ils contiennent des ingrédients synthétiques comme de la soie artificielle ou du plastique. 

“Mes deux jambes étaient en train de se momifier. Je devais agir vite.”

Lauren Wasser
Partager la citation
À lire aussi
La coupe menstruelle est utilisée pour contenir le sang à l'intérieur du vagin femmes
Règles : les coupes menstruelles, sûres, efficaces et peu chères, dit une étude

L’infection de Lauren Wasser s'est alors transformée en gangrène. Il a fallu amputer sa jambe droite au-dessus du genoux. L'ancienne mannequin a alors raconté à Vice : “Mes deux jambes étaient en train de se momifier. Je devais agir vite. Aujourd'hui, mes orteils ont disparu."

Prévenir des dangers du tampon

Lauren Wasser a mis du temps à accepter sa nouvelle identité. C’est son amie la photographe Jennifer Rovero qui l’a aidée en prenant des centaines de clichés d’elle pendant son rétablissement. Et pendant leurs séances photo à travers la ville, les deux amies en profitaient pour demander aux jeunes filles si elles avaient entendu parler du syndrome du choc toxique. La plupart répondaient non. 

This is kind of amazing...(to me anyway) but I'm sitting here trying to figure out what to post and how to say thank you to all the people who have and are now supporting us...when I realized this fool stole my shorts and has been wearing them since!! ¿ But for real the great part of all this tho (even tho she won't give them back!) is that when Lauren & I first started to hang out she was in full sweats and even kept her hoodie up in the heat to hide. This life was all new to her and she wasn't at all ok with herself. It took SO much to get her to this place of freedom..to SHORTS! ¿It's truly unreal how far she's come. ¿¿¿¿¿ No matter what life hands you there's always a transition that has to take place in order to get to the other side and I'm happy to say she's made great progress. There will still be pain and hard days but at least the woman won't be dying of heat anymore. Haha ;) but for real...THANK YOU we are very grateful for the kind words and support. ¿

Une photo publiée par Jennifer Rovero/Camraface ¿+ (@fotofetish) le

Lauren et sa famille ont engagé des poursuites judiciaires contre le distributeur des tampons Kotex Natural Balance et le magasin dans lequel sont vendus ces tampons. Ils espèrent faire un point sur l'utilisation de matériaux synthétiques dans l'industrie de tampon.
Aujourd’hui, Lauren ne supporte plus les publicités à ce sujet
 parce qu’elles n’avertissent pas sur le syndrome du choc toxique. “Ce produit m’a pourri la vie”, a-t-elle déclaré. Elle souhaiterait que les tampons soient clairement indiqués comme dangereux. “On sait que la cigarette peut tuer. Donc quand vous fumez, c’est votre choix. Si j’avais été informée du syndrome du choc toxique, je n’aurais jamais utilisé de tampons.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Règles
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778786822
Cette jeune femme attaque une entreprise de tampons après avoir perdu sa jambe
Cette jeune femme attaque une entreprise de tampons après avoir perdu sa jambe
Lauren Wasser a perdu sa jambe il y a 3 ans. L'ancienne mannequin a raconté son histoire.
https://www.rtl.fr/girls/intime/cette-jeune-femme-poursuit-en-justice-une-entreprise-de-tampons-apres-avoir-perdu-sa-jambe-7778786822
2015-06-18 16:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Oxf_p3ZzOTLrlWtlyS7x3g/330v220-2/online/image/2015/0618/7778788640_istock-000011027943-medium.jpg