3 min de lecture Littérature

"Le Mur invisible" : des centaines de Françaises se passionnent pour ce livre de 1963

Classique de la littérature autrichienne, "Le Mur invisible" de Marlen Haushofer est tombé dans l'oubli. Il se hisse aujourd'hui aux top des ventes grâce à une critique de l'illustratrice Diglee publiée sur Instagram.

"Le Mur invisible" de Marlen Haushofer
"Le Mur invisible" de Marlen Haushofer Crédit : Actes Sud/Babel
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Vous ne connaissez probablement pas Le Mur invisible (Die Wand), roman de l'écrivaine autrichienne Marlen Haushofer, classique de la littérature publié en 1963 et tombé dans l'oubli.

Mais depuis deux semaines, la traduction française du Mur invisible (Actes Sud, collection Babel) est top des ventes Amazon, Fnac ou encore Cultura. Les libraires s'étonnent de voir ce livre plébiscité par des centaines de personnes partout en France. Comment ce roman est-il revenu sur le devant de la scène ?

Il a fallu d'une critique postée par l'illustratrice et autrice Diglee sur son compte Instagram le 16 janvier dernier. "J’ai dû attendre un jour avant de faire ma chronique de ce livre, tellement il m’a secouée", écrit-elle dans ce message où elle raconte être tombée par hasard sur ce roman dont elle ne savait rien.

À lire aussi
À la recherche de modèles féminins ou de livre sur les règles ? Votre bonheur se trouve probablement ici féminisme
Idées cadeaux Noël 2018 : 8 livres à offrir pour sensibiliser au féminisme

"La couverture m’a attirée (et le fait que ce soit une autrice) et j’ai lu une page au hasard. Les larmes me sont montées immédiatement. J’ai rapidement parcouru le dos, mais je savais déjà qu’en rentrant, j’allais le lire". Diglee mettra quatre jours pour engloutir ce roman et partager son enthousiasme à sa communauté composée de plus de 46.000 personnes sur Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

J’ai dû attendre un jour avant de faire ma chronique de ce livre, tellement il m’a secouée. Je vous l’ai déjà dit en Story, mais pour celleux qui l’ont loupée,voilà ce qui s’est passé. Au cours d’une balade à la Fnac je suis tombée sur ce roman dont je ne savais rien: la couverture m’a attirée (et le fait que ce soit une autrice) et j’ai lu une page au hasard. Les larmes me sont montées immédiatement. J’ai rapidement parcouru le dos, mais je savais déjà qu’en rentrant, j’allais le lire. Résultat: quatre jours de lecture avide. Ce livre est une fine réflexion sur l’humain, sur la guerre, sur la nature, sur la solitude, sur le silence, sur les animaux... et il est si dur à décrire! Le pitch: une femme part en vacances à la forêt chez des amis. Mais un matin, un mur invisible s’est érigé dans la forêt, et tout ce qui est de l’autre côté du mur semble mort. Elle se retrouve donc seule, sans savoir ce qui s’est passé, accompagnée d’un chien qui n’est pas le sien. Commence la survie... et la liberté, aussi. • C’est indescriptible parce que le ton oscille entre tension, angoisse, et plénitude, douceur, sérénité. J’avais envie de franchir le papier et d’être avec elle dans cette clairière. Je ne pensais QU’À ÇA, nuit et jour. Le texte date de 1963 et porte les stigmates d’une époque qui craint l’arme nucléaire. La peur d’une arme nouvelle, qui détruirait le monde, palpite en filigrane. La menace plane, qui ternit la douceur d’une vie au rythme des saisons et de la lumière. • Bref: c’est une sorte de mélange entre « La Route » de Mc Carthy et « Walden, la vie dans les bois »de Thoreau... mais écrit par une femme. Et ça ajoute à la puissance du récit parce qu’en plus, ça brise les codes du genre. Pas d’homme protecteur ou de femmes faire valoir. La figure de l’ermite est revisitée. • Je sais déjà que jamais, jamais je n’oublierai cette lecture. Elle m’a meurtrie, elle m’a nourrie, elle m’a marquée au fer. Impossible d’enchaîner tout de suite, je suis encore trop remuée. . Bon sang, lisez ce livre! (Il y a aussi eu un film Allemand qui paraît-il, vaut le détour!) . . #digleelectures2019 #lemurinvisible

Une publication partagée par diglee_glittering_bitch (@diglee_glittering_bitch) le

Faire revivre une femme oubliée

"Ce livre est une fine réflexion sur l’humain, sur la guerre, sur la nature, sur la solitude, sur le silence, sur les animaux... et il est si dur à décrire !", s'emporte-t-elle encore avant de résumer l'histoire. "Une femme part en vacances à la forêt chez des amis. Mais un matin, un mur invisible s’est érigé dans la forêt, et tout ce qui est de l’autre côté du mur semble mort. Elle se retrouve donc seule, sans savoir ce qui s’est passé, accompagnée d’un chien qui n’est pas le sien. Commence la survie... et la liberté, aussi".

Habituée des critiques littéraires sur son compte Instagram, Diglee parle d'un roman qui "brise les code du genre" et termine en disant qu'elle n'oubliera jamais cette lecture. "Elle m’a meurtrie, elle m’a nourrie, elle m’a marquée au fer. (...) Bon sang, lisez ce livre !"

Diglee n'imaginait pas que son conseil allait être autant suivi. Depuis qu'elle a publié ce post sur Instagram, elle ne cesse de recevoir des messages d'autres lectrices ayant succombé à la lecture du Mur invisible. Elle en partage beaucoup en story sur Instagram et toutes témoignent de ce même enthousiasme. "C’est fou ce qui est en train de se passer !", écrit encore l'illustratrice dans un autre message, publié le 28 janvier.

Voir cette publication sur Instagram

Puis qu’apparemment (cf mes stories du moment) nous sommes des centaines à lire le roman de Marlen Haushofer « le mur invisible », j’ai eu envie de la dessiner. C’est fou ce qui est en train de se passer! Depuis ma chronique de ce livre, vous êtes des dizaines chaque jour à me dire que vous l’avez acheté aussi, et qu’il vous a bouleversé.e.s. Cette lecture reste probablement l’une des expériences littéraires les plus incroyables que j’aie vécu depuis longtemps (vous pouvez lire ma chronique quelques post plus bas ou dans la story permanente « ¿ » sur mon accueil). Sur la page Wikipedia de l’autrice, il est précisé que ce texte, malgré les nombreuses critiques élogieuses qu’il reçut lors de sa parution, a été oublié longtemps, comme l’ensemble de son œuvre. Mais depuis une semaine, vous êtes plus de 200 à la lire et à m’envoyer vos retours!! Le livre est sold out et meilleure vente sur Amazon, et il est en rupture dans plusieurs librairies. Nous avons toutes et tous participé à notre manière à faire revivre une femme oubliée. Et quel meilleur moyen d’être vivante que celui d’être lue par des centaines de personnes au même moment? ¿¿ #marlenhaushofer #lecture #passionlivre #lemurinvisible #babel #actessud #portrait #écrivaine #womenwhowrite

Une publication partagée par diglee_glittering_bitch (@diglee_glittering_bitch) le

"Nous avons toutes et tous participé à notre manière à faire revivre une femme oubliée. Et quel meilleur moyen d’être vivante que celui d’être lue par des centaines de personnes au même moment ?", ajoute encore l'illustratrice qui milite depuis plusieurs années pour réhabiliter le travail des femmes dans la littérature ainsi que dans la poésie.

Le retour sur le devant de la scène du roman de Marlen Haushofer montre à quel point la force du collectif peut influencer la reconnaissance des œuvres des femmes dans une société où leurs écrits et idées sont trop souvent effacées de l'histoire.

Sur Instagram ce mercredi 30 janvier, Diglee a partagé un message d'une abonnée expliquant qu'en Suisse, ses élèves auront le plaisir de lire le roman cet été. La transmission du savoir et de l'héritage de Marlen Haushofer ne fait que commencer. 

Pour trouver Le Mur invisible de Marlen Haushofer dans une librairie près de chez vous, rendez-vous sur le site Place des Libraires

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Livres Féminisme
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796385264
"Le Mur invisible" : des centaines de Françaises se passionnent pour ce livre de 1963
"Le Mur invisible" : des centaines de Françaises se passionnent pour ce livre de 1963
Classique de la littérature autrichienne, "Le Mur invisible" de Marlen Haushofer est tombé dans l'oubli. Il se hisse aujourd'hui aux top des ventes grâce à une critique de l'illustratrice Diglee publiée sur Instagram.
https://www.rtl.fr/girls/identites/le-mur-invisible-des-centaines-de-francaises-se-passionnent-pour-ce-livre-de-1963-7796385264
2019-01-31 16:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FL_fku1NX3YexgNDitrOhw/330v220-2/online/image/2019/0130/7796385764_le-mur-invisible-de-marlen-haushofer.jpg