2 min de lecture Égalité hommes-femmes

Un club de lecture féministe ou comment rééquilibrer sa culture littéraire

UN GESTE PAR JOUR 13/30 - Engagez-vous avec nous pour, chaque jour, améliorer la société à votre échelle. Au programme aujourd'hui : cultiver son savoir littéraire et le partager.

Les livres ont un fort pouvoir d'émancipation
Les livres ont un fort pouvoir d'émancipation Crédit : Unsplash/Radu Marcusu
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Dans Sexe et mensonges, Leïla Slimani décrit le pouvoir émancipateur de la lecture. D'abord à travers son expérience personnelle puis, ensuite, grâce à celle des femmes qu'elle a rencontrées pour l'écriture de ce livre. 

L'une d'elle raconte par exemple qu'elle s'est éduquée sexuellement grâce aux ouvrages qu'elle empruntait à la bibliothèque sous le nez de son père. Une autre témoin confie à Leïla Slimani devoir son ouverture d'esprit à ses lectures tardives.

Mais attention, il n'y a pas qu'au Maroc où les femmes découvrent parfois sur le tard des classiques de la littérature féministe. De Simone de Beauvoir à Virginie Despentes, en passant par Rupi Kaur ou Ovidie, ces ouvrages méritent d'être passés de mains en mains tant la littérature française reste dans l’inconscient collectif une "affaire d'hommes". Un fait qu'a par exemple dénoncé l'illustratrice Diglee en 2015 sur son blog en constatant que de la classe de 6ème à la Terminale, elle avait étudié les œuvres de quatre femmes seulement.

Pour palier à ce grand vide culturel, "rééquilibrer la balance", l'illustratrice a alors décidé, depuis, de ne lire que des ouvrages écrits par des femmes et partage désormais toutes ses découvertes sur son compte Instagram.   

Ma prof de chant l’autre jour m’a donné ce livre en me disant « lis ça ». J’ai obéi, et j’ai adoré. . Jeanne a quarante trois ans, elle pense être à la moitié de sa vie, et deux éléments vont venir la sortir de sa douce et tiède routine: une photo de Marina Abramovic dédicacée qu’elle retrouve chez elle, et un ancien amour de lycée qui débarque dans sa ville. Les deux vont l’amener à se questionner sur ses choix. . Évidemment, en plein dans ma phase Abramovicophile, ce livre tombe à pic car l’héroïne est comme moi, fascinée et éblouie par le travail de l’artiste. Elle tente de rendre palpable et accessible ses performances, en en parlant à ses proches, et communique avec l’artiste par lettres. . C’était une bien jolie lecture! . . . Merci @pepa_obrovsky ! ¿ . #digleelectures2018 #labeautédesjours #actessud #lecture #marinaabramovic #claudiegallay

Une publication partagée par diglee_glittering_bitch (@diglee_glittering_bitch) le

À lire aussi
La page d'accueil du site internet Pinkjobs.fr. travail
Inégalités salariales : recrutez une femme avec "Pink Jobs" pour "faire des économies"

Prendre conscience de ce manque de savoir est une chose, le partager en est une autre. Des personnalités l'ont très bien compris comme les actrices Emma Watson et Emma Roberts qui ont toutes les deux lancé leur propre club de lecture féministe. Cette tendance, aujourd’hui en plein essor, libère la parle des femmes comme le raconte Cheek Magazine dans une enquête.

Pour rejoindre l'un de ces groupes déjà constitués, rien de plus simple : vous pouvez vous inscrire sur le site GoodRead pour rejoindre la très large communauté de lecteurs et lectrices du groupe d'Emma Watson, vous rendre sur le site d'Emma Roberts dédié à cette belle activité qu'est la lecture, vous inscrire à la newsletter de Cheek Magazine (qui vous informera des prochaines réunions de son club) ou vous abonner au groupe du Huffington Post français sur Facebook. Bref, le choix est vaste, vous y trouverez votre bonheur !

Comment en faire plus ?

Pourquoi ne pas créer vous-même votre propre club de lecture féministe ? Votre bibliothèque déborde mais vous avez déjà tout lu ? Vous adorez plusieurs livres que vous avez envie de partager ? Vous êtes à la recherche de nouvelles lectures ? Mettez en commun vos ouvrages avec une poignée d'ami(e)s et faites circuler le savoir ! 

RTL Girls s'engage tout l'été, avec sa série "Un geste par jour", à vous présenter, une fois par jour, une initiative à entreprendre, une association à soutenir, un comportement à adopter, une action simple à réaliser pour œuvrer pour plus d’égalité entre les femmes et les hommes au quotidien. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égalité hommes-femmes Société Littérature
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants