2 min de lecture Festival de Cannes

Festival de Cannes 2019 : l'égalité est-elle en train de progresser ?

ÉCLAIRAGE - La sélection officielle du Festival de Cannes met à l'honneur 17 films réalisés par des femmes dont 4 en compétition.

Lors de l'édition 2018 du Festival de Cannes, 82 femmes ont monté les marches pour plus de parité et d'égalité dans le cinéma
Lors de l'édition 2018 du Festival de Cannes, 82 femmes ont monté les marches pour plus de parité et d'égalité dans le cinéma Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

17 réalisatrices ont été sélectionnées pour présenter leurs films à Cannes cette années. C'est plus que l'année dernière, où elles étaient seulement 11 à avoir cet honneur. Dans la prestigieuse Sélection Officielle, 4 femmes (soit 19% des effectifs contre 14% l'année précédente) vont se disputer la Palme d'or entre le 14 et 25 mai prochain : Mati Diop, Jessica Hausner, Céline Sciamma et Justin Triet feront face à des habitués du Festival de Cannes tels que Terrence Malick, Quentin Tarantino, Pedro Almodóvar ou encore Abdellatif Kechiche et Xavier Dolan.

Pour découvrir plus de films réalisés par des femmes, il va falloir aller chercher du côté des autres compétitions du Festival de Cannes. La parité est quasiment atteinte pour les courts métrages (45%) et la sélection Un certain regard (40%). Cependant, les réalisatrices brillent par leurs grandes absentes dans les séances dites "hors compétition" et "de minuit". Les 17 réalisatrices ont cependant été choisies par un comité "paritaire", a tenu à préciser Thierry Frémaux, le délégué général du Festival, lors de la traditionnelle conférence de presse de présentation de cette 72ème édition. 

Pour autant, même si ces chiffres sont loin de combler les attentes en terme de parité, ils font figure de record absolu à Cannes.

Du côté des jurys, le Festival semble avoir compris l'importance de la diversité et de la mixité. La sélection officielle a par exemple un jury paritaire, présidé par le réalisateur mexicain Alejandro González Iñárritu. Même chose pour le jury d'Un certain Regard (présidé par la réalisatrice Nadine Labaki) et de la Caméra d'Or (présidé par le cinéaste franco-cambodgien Rithy Panh). 

Une charte signée l'année dernière

À lire aussi
Maryam Touzani, Maimouna N'Diaye et Elle Fanning festival de Cannes
DIAPORAMA - Cannes 2019 : 20 femmes qui vont marquer cette 72e édition

L'année dernière, les responsables des sélections du Festival, Thierry Frémaux, Édouard Waintrop et Charles Tesson, avaient été les premiers à signer une charte (proposée par le collectif 50/50 pour 2020) "pour la parité et la diversité dans les festivals de cinéma, d'audiovisuel et d'image animée".

Ils s’engageaient ainsi à genrer les statistiques permettant de constater combien de films soumis à la sélection sont l'œuvre de réalisateur ou de réalisatrice, de rendre transparente la liste des membres des comités de sélections et programmateurs et de s'engager sur un calendrier de transformation des instances dirigeantes. Dans un article publié dans M Le Magazine, Judith Nora, fondatrice du Collectif 50/50, raconte que Thierry Frémaux a assuré qu'il dévoilerait avec les membres du collectif, "les statistiques genrées collectées lors du processus de sélection".

Cette charte ne mentionne pas la parité dans les sélections mais doit permettre de permettre de mieux comprendre l'absence ou la sous-représentation des femmes et de corriger le tir au fil des ans. À Cannes notamment, le collectif 50/50 pour 2020 a publié une étude montrant que sur les 1.727 films sélectionnés depuis la création du festival, seuls 82 (soit 5%) avaient été réalisés par des femmes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes Égalité hommes-femmes Cinéma
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants