2 min de lecture Polémique

Amena Khan, premier mannequin voilé pour L'Oréal Paris, renonce à une campagne

Des messages critiquant la politique d'Israël ont refait surface alors qu'Amena Khan, blogueuse beauté portant le voile, inaugurait une nouvelle ère dans le monde de la publicité.

Amena Khan est l'une des nouvelles égéries de L'Oréal Paris
Amena Khan est l'une des nouvelles égéries de L'Oréal Paris Crédit : Instagram/amenaofficial
Arièle Bonte
Arièle Bonte
Journaliste

Un premier pas dans le monde de la beauté qui n'aura pas duré. Amena Khan, blogueuse beauté, mannequin et cheffe d'entreprise britannique, avait été choisie par L'Oréal Paris pour être l'un des visages de sa nouvelle campagne pour shampoing

Lundi 22 janvier, Amena Khan a posté sur son compte Instagram un message dans lequel elle annonce avoir décidé "de se retirer de cette campagne". En cause ? Des messages de la jeune femme postés sur Twitter en 2014 ont refait surface des limbes d'Internet. Elle y critiquerait la politique d'Israël. Les tweets ont depuis été effacés de son compte. 

"Je regrette sincèrement le contenu de ces messages et je m'excuse pour le trouble qu'ils ont pu causer", a écrit la jeune femme. "Défendre la diversité est l'une de mes passions et je ne souhaite discriminer personne. J'ai décidé de supprimer ces messages car ils ne représentent pas le discours que je défends aujourd'hui sur l'harmonie", a ajouté Amena Khan avant de faire référence à la campagne L'Oréal. 

Selon elle, cette publicité "célébrait l'inclusivité". Mais avec les critiques autour de ses propos passés, Amena Khan a choisi de ne plus apparaître dans la campagne pour ne pas "distraire son message positif".

L'Oréal "approuve" ce départ

À lire aussi
Le philosophe Alain Finkielkraut sexisme
Finkielkraut choque avec ses propos sur la Coupe du monde féminine de football

Contacté par le Huffington Post, L'Oréal a expliqué avoir récemment pris connaissance des messages postés par la jeune femme en 2014. "Nous apprécions les excuses de Amena. L'Oréal Paris est engagé pour la tolérance et le respect envers tout le monde. Nous approuvons sa décision de se retirer de la campagne". 

L'année dernière également, le premier mannequin transgenre à apparaître dans une publicité L'Oréal - Munroe Bergdorf - a également dû faire ses adieux à la marque à la suite de propos critiquant "la violence des Blancs" aux États-Unis. Cette fois, c'est la marque française qui a décidé de mettre un terme à cette collaboration. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Beauté L'oréal
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants