4 min de lecture Star Wars 8

"Star Wars 8" : pourquoi le film marque la fin de la dynastie des Skywalker

ÉCLAIRAGE - "Les Derniers Jedi" met fin à la dynastie des Skywalker et à leur prééminence dans la saga. L'épisode redéfinit la notion de héros et enlève son importance aux liens du sang, omniprésents dans "Star Wars".

Rian Johson et Carrie Fisher sur le tournage de "Star Wars 8"
Rian Johson et Carrie Fisher sur le tournage de "Star Wars 8" Crédit : The Walt Disney Company France
103132103886089535955
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

C'est une petite révolution dans l'univers de Star Wars. Les Derniers Jedi, sorti au cinéma le mercredi 13 décembre, sonne la fin de la dynastie des Skywalker et de la primauté des liens du sang dans la saga. Depuis le premier épisode, sorti en 1977, les Skywalker sont les personnages centraux de l'histoire, avec Luke et Leia dans la première trilogie, puis Anakin dans la prélogie.

Mais, quarante ans après La Guerre des étoiles, Rian Johnson rebat les cartes de la saga et ancre ses personnages dans une nouvelle dimension, plus proche de la réalité. La lignée des Skywalker laisse la place à de nouveaux héros, des citoyens normaux de la galaxie, qui n'ont pas leur nom comme héritage. Attention, la suite de cet article révèle quelques éléments de l'intrigue de Star Wars 8 et des épisodes précédents. 

La saga tourne la page des Skywalker

Les Skywalker vont de pairs avec la saga Star Wars, à tel point qu'il est devenu difficile d'imaginer une série de films sans eux. C'est pourtant ce qui devrait arriver pour la prochaine trilogie voulue et annoncée par Disney, qui souhaite se défaire une bonne fois pour toute de la famille de Luke et Leia. 

À lire aussi
Rey et Luke Skywalker dans "Star Wars 8" Star Wars 9
"Star Wars 9" : Mark Hamill relance la théorie affirmant que Luke est le père de Rey

Cette disparition de la famille Skywalker est enclenchée dans Les Derniers Jedi. Le réalisateur Rian Johnson a écouté les fans, dont certains sont prêts à tourner la page. Alors que de nombreuses théories imaginaient un lien de parenté entre Luke et Rey ou encore entre Leia et Rey, les scénaristes ont choisi un tout autre chemin : elle n'est la fille d'aucun des deux, et est même la fille de personne.

Rey n'est donc pas une Skywalker et c'est une bonne nouvelle pour la saga, qui trouve un moyen de se détacher de ses figures principales en les remplaçant par une héroïne à leur image : déterminée, idéaliste, indépendante et forte. 

Le tour de force des inconnus

Les Derniers Jedi permet aussi à Star Wars de se détacher de la primauté du sang, que la saga a eu tendance à mettre en avant dans tous ses épisodes. Tout démarre pourtant bien dans Un nouvel espoir, lorsque le spectateur découvre le personnage de Luke, un enfant égaré, fils de personne, perdu sur une planète éloignée de tout. Le jeune homme est en réalité un Jedi : très sensible à la Force, il est promis à un destin hors du commun

Seulement, ce jeune Luke Skywalker n'est pas n'importe qui, puisque le spectateur apprend, au fil des épisodes et des intrigues, qu'il est le fils d'Anakin Skywalker, allias Dark Vador, et de l'ancienne sénatrice Padmé Amidala. Il est également le frère de la princesse, puis générale, Leia Organa. Son sang noble, s'il est teinté par le côté obscur de la Force, devient une explication, presque une justification, à sa destinée. À partir de là, il n'est plus l'illustre inconnu des premières minutes de la saga. 

Luke Skywalker dans "Star Wars 8"
Luke Skywalker dans "Star Wars 8" Crédit : Lucasfilm Ltd. & ™, All Rights Reserved. / John Wilson

Le Réveil de la Force, sorti en 2015, se centrait sur le personnage de Ben Solo, fils de Leïa et de Han Solo: une ascendance qui témoignait encore de l'importance du sang et de la dynastie dans la saga. Neveu de Luke, ce Jedi tombé du côté obscur de la Force était quelqu'un par son nom, même s'il l'a renié pour prendre celui de Kylo Ren. Son sang, mélange de celui de Dark Vador, son grand-père, de sa mère Leia et de son père Han Solo, explique son parcours et sa destinée. 

Si Rey est l'autre personnage fort de l'épisode 7, le mystère autour de ses parents et sa sensibilité à la Force ne font qu'augmenter les suspicions sur son ascendance. Il faut attendre l'épisode 8 pour enfin comprendre que ses origines sont on ne peut plus communes : elle est la fille de deux ivrognes, qui l'ont vendue pour se payer à boire. C'est cette révélation qui met, enfin, un terme à l'importance du sang dans Star Wars : l'héroïne n'en est pas une à cause de son ascendance, mais grâce à sa personne et ses actions.

L'avènement d'une nouvelle génération de héros

Ces jeunes inconnus forment une nouvelle génération, qui prend peu à peu la place de celle des anciens. Les Derniers Jedi permet à Rey de s'imposer comme l'élue, celle qui a assez de foi dans la Force pour être à la tête d'une rébellion. Avec Finn et Poe, elle forme un nouveau trio, qui remplace directement celui formé par Luke, Leia et Han Solo dans la première trilogie. 

Les liens du sang deviennent ici ceux de l'amitié et sont tout aussi forts. Les anciens héros, qui incarnaient jusqu'ici l'espoir dans le retour de l'équilibre et de la paix, laissent peu à peu leur place à ces nouveaux venus, qui n'ont peut-être pas leur expérience, mais qui ont l'enthousiasme de leur jeunesse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Star Wars 8 Star Wars Spoilers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791412698
"Star Wars 8" : pourquoi le film marque la fin de la dynastie des Skywalker
"Star Wars 8" : pourquoi le film marque la fin de la dynastie des Skywalker
ÉCLAIRAGE - "Les Derniers Jedi" met fin à la dynastie des Skywalker et à leur prééminence dans la saga. L'épisode redéfinit la notion de héros et enlève son importance aux liens du sang, omniprésents dans "Star Wars".
https://www.rtl.fr/culture/super/star-wars-8-pourquoi-le-film-marque-la-fin-de-la-dynastie-des-skywalker-7791412698
2017-12-23 08:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-EpURryATcty6Qx_I3b1qQ/330v220-2/online/image/2017/1208/7791330569_rian-johson-et-carrie-fisher-sur-le-tournage-de-star-wars-8.jpg