1 min de lecture Séries

"Game of Thrones" : comment expliquer un tel succès ?

INVITÉE RTL - Ava Cahen, auteure de "Game of Thrones décodé", décrypte ce dimanche matin le succès de cette série désormais culte.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
"Game of Thrones" : comment expliquer un tel succès ? Crédit Image : capture d'écran YouTube | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par William Vuillez

Ce dimanche est LA journée tant attendue pour les nombreux fans de la série Game of Thrones. La huitième et dernière saison de cette saga suivie dans 186 pays, commencera ce dimanche soir aux États-Unis, à 3h du matin heure française. Pour comprendre l’incroyable succès de la série, Ava Cahen rédactrice en chef de Frenchmania.fr et auteure du livre "Game of Thrones décodé" était l'invité d'RTL.

"Ce sont des millions de téléspectateurs, des millions engagés par la chaîne HBO pour créer cette série phénomène. Ce sont des moyens hollywoodiens", souligne l'auteure. "C'est très Shakespearien et en même temps il y a un univers visuel qui appartient à l'héroïque fantasy", poursuit-elle.

Et si la série marche autant, c'est simplement "parce que cela parle de thèmes absolument universels : l'amour, la guerre, le sexe, la politique. Les créateurs ont véritablement capté l'air du temps et dans ce décors très archaïque, ce sont les luttes de la société moderne qui se rejouent", explique Ava Cahen.

Selon la journaliste, "il y a des choses de l'actualité qui sont vraiment perçues dans ces royaumes et c'est ce qui nous connecte fortement à cette série".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Game of Thrones HBO
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants