1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Stromae se confie sur sa longue pause sur RTL : "J'avais besoin de me dire... 'peut-être plus jamais'"
3 min de lecture

Stromae se confie sur sa longue pause sur RTL : "J'avais besoin de me dire... 'peut-être plus jamais'"

INVITE RTL - L'artiste belge est enfin de retour avec des titres inédits. Il nous fera découvrir son album "Multitude" dans "Laissez-vous tenter".

Stromae, invité de RTL
Stromae, invité de RTL
Crédit : Thomas Padilla / Agence 1827 / RTL
Stromae se confie sur sa longue pause sur RTL : "J'avais besoin de me dire... 'peut-être plus jamais'"
00:06:13
Steven Bellery & Aymeric Parthonnaud

Le vendredi 4 mars 2022, RTL va vous faire découvrir Multitude, le troisième album de Stromae en compagnie de l'artiste belge. Un disque qui paraît près de neuf ans après son succès colossal, Racine Carrée : sept millions d'exemplaires vendus depuis sa parution. "C'est un peu comme une journée d'anniversaire. On a beaucoup d'attentions, beaucoup de messages, beaucoup de soutien mais, en fait, comme j'en ai beaucoup parlé avec des journalistes, j'ai l'impression qu'il était déjà sorti depuis longtemps [ce nouvel album], confie Stromae. Mais en fait, non, le grand public ne le connaît pas. Donc, je suis content de le faire découvrir enfin".

Il avait donné 209 concerts dans le monde entier après la sortie de Racine Carrée. Après le tourbillon, Stromae a connu une période de surmenage qui l'a poussé à retrouver l'ombre, à créer autrement et pour les autres. Aujourd'hui, il revient avec douze titres inédits. La semaine dernière à Bruxelles, il a donné son premier concert en un peu plus de six ans avec une chanson quasi rappée, au flow percutant : Invaincu. Il l'a terminée le poing levé. L'emoji de ce geste apparaît sur la dernière page du livret du disque.

"J'ai pris le temps de vivre après ce tourbillon qu'était Racine carrée. J'ai pris le temps de vivre, de me reposer, d'être auprès de mes proches, mon épouse, mon fils, mon frère, ma famille, mes amis et c'est hyper nourrissant, reconnaît l'artiste. Et donc, c'est vrai que finalement, sortir cet album, c'est un peu comme une victoire. (...) C'est vrai que c'est plutôt personnel, mais oui, ça a été un peu un combat. Je pense qu'on vit tous des moments compliqués, mais on essaie tous de les surmonter. Et ce que je dis dans la chanson c'est que tant que je suis en vie, je suis invaincu et ça devrait être un leitmotiv pour nous tous".

"Le danger des passionnés, c'est de se perdre dans le travail"

Début janvier, Stromae, a créé l'événement en interprétant - au détour d'une interview télévisée - sa chanson : L'enfer. C'est la plage 5 de son album Multitude. "J'ai parfois eu des pensées suicidaires et j'en suis peu fier / Ces pensées qui me font vivre un enfer", chante-t-il. Dans la foulée de sa prestation, les appels ont augmenté - de manière significative - au numéro de prévention contre le suicide. Beaucoup citaient cette chanson comme élément déclencheur à leur démarche. 

À écouter aussi

"Ce n'était pas du tout l'ambition, mais tant mieux, explique Stromae. J'ai été un peu surpris par la réaction du public. J'ai entendu le président patron de l'OMS qui avait fait un tweet aussi. Tant mieux si ça peut aider les autres, si ça délie des tabous sur les maladies mentales en général ou sur les moments où on se sent seul".

Après la folie Racine Carrée, est-ce que Paul Van Haver, l'homme, a été fâché avec son double Stromae ? "Bonne question ! Je n'ai pas été fâché avec mon nom. C'est juste que je suis un passionné. Le danger des passionnés, c'est de se perdre dans le travail et ça a été un peu mon cas, confie-t-il. Il faut juste apprendre à s'équilibrer. Et je pense que les proches et une famille, ça aide vraiment. Je n'ai jamais vraiment arrêté de composer, mais dans ma tête, j'avais besoin de me dire que... peut-être plus jamais. Je ne l'ai jamais vraiment dit. Mais dans ma tête, j'avais besoin de me le dire et, en même temps, je continuais à composer. Je me mentais à moi-même. Et et puis en fait, oui, j'ai continué à composer pour Orelsan et Bigflo et Oli Vitaa. (...) En fait, je crois que j'avais vraiment besoin d'être un peu moins médiatisé parce que c'est vrai qu'il y a quelque chose d'un peu anormal à être médiatisé à ce point-là. Et c'était ça aussi de revenir un peu au calme".

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Stromae dans Laissez-vous tenter, vendredi 4 mars 2022 sur RTL entre 9h et 9h30 et sur RTL.fr et notre application RTL. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/