1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Maxime Le Forestier se confie sur sa relation très personnelle avec Georges Brassens
2 min de lecture

Maxime Le Forestier se confie sur sa relation très personnelle avec Georges Brassens

INVITÉ RTL - Concerts, repas, anecdotes... Le chanteur se confie dans un livre, "Brassens et moi", publié chez Stock. Dialogue, en musique.

Maxime Le Forestier, le 18 mars 2021
Maxime Le Forestier, le 18 mars 2021
Crédit : RTL
Maxime Le Forestier est l'invité en direct de Bernard Lehut, Steven Bellery. Le chanteur publie "Brassens et moi", un livre dans lequel il raconte son lien privilégié avec Georges Brassens.
22:41
Maxime Le Forestier est l'invité en direct de Bernard Lehut, Steven Bellery. Le chanteur publie "Brassens et moi", un livre dans lequel il raconte son lien privilégié avec Georges Brassens.
22:41
Steven Bellery & Bernard Lehut & Aymeric Parthonnaud

Maxime Le Forestier entretient depuis l'adolescence un lien privilégié avec Georges Brassens. On lui doit l'enregistrement débuté en 1996 et achevé en 2005 de l'intégrale de son œuvre, 9 CD qui reparaîtront en avril 2021. Et surtout, alors que l'on célèbre cette année le centenaire de la naissance et les quarante ans de la disparition du grand Georges, Maxime Le Forestier raconte pour la première fois cette relation très personnelle dans un livre : Brassens et moi, publié chez Stock

Maxime Le Forestier découvre Brassens à 14 ans avec Le parapluie. "L'adolescence, se souvient le chanteur. À la maison on n'écoutait pas de chanson, que de la musique classique. Mes deux sœurs étaient au conservatoire. On n'avait pas de tourne-disque. À 14 ans c'est la révolte donc je suis parti m'acheter une guitare en me disant que je n'aurais pas de prof, pas de concours et personne me fera chier. En sortant du magasin je me suis dit : que jouer ? J'ai demandé dans le magasin d'à côté : qu'est-ce que vous avez comme littérature pour voix et guitare et le mec a eu la bonne idée de me vendre quatre chansons de Brassens. Je ne le remercierai jamais assez de ne pas m'avoir vendu du Claude François".

Il faudra attendre 9 ans après sa découverte des premières chansons de Brassens pour que Maxime Le Forestier le rencontre enfin... En 1972, Georges Brassens revient sur scène, dans sa salle fétiche, Bobino, à Paris, après 3 ans d'absence. Maxime Le Forestier est engagé en première partie. "C'était le triomphe du minimalisme, se souvient le chanteur. Avant j'avais fait un stage d'équitation chez Nuno Oliveira. On ne voyait rien bouger de son corps et le cheval faisait des choses absolument invraisemblables. Brassens c'était pareil. Y'avait un quart de sourire pendant une seconde avant une vanne et la salle était happée par ça. Du grand art".

Création constante

Maxime Le Forestier raconte aussi qu'un jour, Georges Brassens demande en plaisantant pour son anniversaire "un trou du souffleur". Il avait des soucis avec sa mémoire, et pour une raison simple : il façonnait ses chansons sur scène... Le chanteur testait sans cesse ses textes et il n'entrait en studio qu'après les avoir joué deux mois sur scène. Brassens s'était donc fabriqué des antisèches. Maxime Le Forestier a gardé deux de ces grands cartons avec les paroles écrites de la main de Brassens. 

À lire aussi

Georges Brassens et Maxime Le Forestier se sont retrouvés ensuite plusieurs fois à la télé... Notamment pour un duo rare et improvisé dans un Grand Échiquier dont Lino Ventura était l'invité principal... 

Brassens meurt le 29 octobre 1981, Le Forestier, lui, est sur scène à Bobino là où vous vous étiez rencontrés pour la première fois ! "J'avais eu un doute, deux-trois jours avant parce que Sophie Duvernoy, sa gouvernante, était venue me voir dans ma loge, effondrée. Je me suis douté que ça n'allait pas bien. Et quelques jours après la nouvelle est tombée, se remémore-t-il."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/