2 min de lecture Laurent Voulzy

Laurent Voulzy : "Avec 'Belem', j'avais envie de me faire plaisir"

INVITÉ RTL - Laurent Voulzy fait sa rentrée musicale avec l'album "Belem" entièrement dédié à la musique brésilienne qui l'accompagne depuis son adolescence.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laurent Voulzy : "Avec 'Belem', j'avais envie de me faire plaisir" Crédit Image : Capture d'écran Youtube | Crédit Média : Anthony Martin | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin Journaliste RTL

On a déjà suivi Laurent Voulzy à Belle-île en mer, à Marie Galante, à Grimaud...11 ans après La Septième Vague, on marche cette fois avec l'artiste sur le sable d'Ipanema à Rio dans une ambiance qui passe de la douceur tropicale à la samba psychédélique et électro avant de se refermer sur 10 minutes de caresse de l'océan, 10 minutes de bruit de vagues en guise de clôture sur l'album. Belem s'inscrit dans une pop épanouie que Laurent Voulzy chéri, loin du format traditionnel. "Ce disque s'appelle Belem car c'est le hasard (...) Belem est une ville du Brésil et aussi un magnifique voilier de la fin du XIXe que j'ai souvent vu vers les côtes de Bretagne", confie l'artiste.

Belem contient 10 titres articulés autour d'un Pain de sucre aux arrangements touffus, c'est le morceau Spirit of Samba de 18 minutes. "C'est le morceau à l'origine de l'album. C'est le fils du guitariste de Baden Powell qui a inventé ce morceau" confie Laurent Voulzy avant de conclure par : "Je suis un enfant élevé par la musique antillaise, le rock et grâce à la guitare j'ai plongé dans la musique brésilienne". La mélodie et les accords de la bossanova ont toujours passionné Laurent Voulzy.

Un disque pour chanter son amour du Brésil

Sur le même principe que RockcollectionLaurent Voulzy alterne couplets en français signés Alain Souchon, avec des refrains de standards brésiliens. Mais, ce qui est drôle, c'est que son complice de toujours, Alain Souchon, présent sur cet album, ne partage pas son amour pour la musique brésilienne. "C'est une musique qui ne me transcende pas, une douceur qui ne me fascine pas, mais c'est fort. J'ai été entraîné par Laurent et par sa fougue", explique Alain Souchon au micro de RTL.

"J'avais envie de me faire plaisir, de m'approprier pendant quelque temps des chansons que j'adore et de jouer avec des musiciens brésiliens", poursuit Laurent Voulzy. La chanson qui s'appelle Rio est étonnamment une chanson très mélancolique. "La musique est tellement à fleur de peau au Brésil, je suis resté extatique", confie Laurent Voulzy qui en même temps était seul dans sa chambre d'hôtel : il ne pouvait partager sa création. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laurent Voulzy Musique Album
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants