1 min de lecture Musique

Lana Del Rey sort "Norman Fucking Rockwell", un album suave et mélancolique

RENCONTRE - Avec son nouvel album "Norman Fucking Rockwell", Lana Del Rey rend hommage au peintre du rêve américain. Depuis sa maison californienne, elle se confie sur sa musique au micro de RTL.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter du 19 septembre 2019 Crédit Image : ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
édité par Maria Aït Ouariane

Depuis la sortie de Born To Die en 2012, Lana Del Rey construit disque après disque une oeuvre pop fascinante. Après un projet hip-hop, un autre jazz-blues, la voici de retour avec un album d'ambiance remarquableNorman Fucking Rockwell14 chansons plus vaporeuses, charnelles et lumineuses.

Norman Rockwell, illustrateur de génie mort en 1978, a dépeint l'"American Dream" durant toute sa carrière. Lana Del Rey partage cette passion. "J'adorerais savoir ce qu'il pense de notre nation et de notre époque aujourd'hui"; explique-t-elle à RTL. Mais, elle a convié presque par hasard l'esprit de l'artiste. "J'aime l'idée qu'il symbolise une version heureuse et saine du rêve américain et même du rêve mondial", poursuit l'artiste depuis sa maison californienne. 

À 34 ans, Lana Del Rey façonne, petit à petit, un personnage singulier dans la musique pop. D'abord musicalement en mariant suavité et mélancolie, tempos lents et pop-surf californienne, loin des beats électros à la mode

Ma musique est un mélange doux et amer

Lana Del Rey
Partager la citation

Dans ses textes, son imagerie surannée et son discours, elle impose une vision à contre-courant de la pop actuelle un peu lisse, "La nostalgie est toujours là. C'est une émotion très importante, une émotion délaissée culturellement parlant. Ma musique est un mélange doux et amer", estime-t-elle. Mais si elle s'impose comme une artiste unique de sa génération, Lana Del Rey ne s'en trouve pas moins normale pour autant. "Toute la planète tourne très bien sans moi", argue-t-elle. Plus tard, elle ajoute "Être une pop star, c'est comme être dans une formation continue." 

À lire aussi
Mireille Mathieu et Stéphane Bern Stéphane Bern
Mireille Mathieu reprend les plus grands thèmes du "Cinéma"

Lana Del Rey, cette artiste "étonnement très normale" mais ayant tout de même "plusieurs couches" chantera à l'AccorHotelsArena de Paris le 23 février.

>
Lana Del Rey - Doin’ Time (Official Video)
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Lana del Rey
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants