3 min de lecture People

Johnny Hallyday : Laeticia, "gardienne légitime et soulagée", se confie sur ses projets

RENCONTRE - Laeticia Hallyday évoque le dernier road-trip de Johnny, les projets pour sanctuariser la mémoire du chanteur et la fin de la guerre intra-familiale.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
À la veille de la sortie d'un coffret CD/DVD consacré à Johnny Hallyday et son rêve américain, Laeticia Hallyday a reçu Steven Bellery dans le bureau du chanteur, dans sa villa de Marnes-la-Coquette. Confidences. Crédit Image : François Goetghebeur | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
et Aymeric Parthonnaud

Près de trois ans après sa mort, Johnny Hallyday continue de créer l'événement. Un coffret consacré à Son rêve américain parait vendredi 23 octobre. On y trouve un live inédit enregistré à New York, un documentaire dans les coulisses de sa tournée américaine de 2014 et surtout un film tourné durant son dernier road-trip à moto.

C'était 15 mois avant son décès. Pour évoquer ce long-métrage, RTL a rencontré Laeticia Hallyday chez elle, à Marnes-la-Coquette, près de Paris. Pour nous, elle a ouvert les portes de la Savannah, la villa achetée par Johnny en 1999 dans un parc privé arboré. 

"Ce n'était pas son premier road-trip. Tous les deux ou trois ans, il repartait sur les routes avec ses frères - j'insiste vraiment sur ce mot parce que c'est comme ça qu'il les appelait, précise Laeticia Hallyday. Il avait ce besoin de partir 15 jours sur sa Terre promise, la terre des origines comme il disait avec cette culture qu'il adorait et toujours dans le partage. Ce quatrième voyage c'est une envie vraiment palpable, un besoin viscéral pour lui, raconte Laeticia.

Ne jamais décevoir, ne jamais abandonner

Les paysages américains qui ont exercé une vraie fascination sur l'esprit du jeune Johnny et l'esprit de bande sont véritablement les deux lignes directrices de ce film. "L'amitié faisait partie de sa vie mais il ne fallait pas le décevoir. Il a connu des déceptions et des trahisons toute sa vie. C'est quelqu'un qui avait du mal à pardonner. Si on le trahissait il tournait la page très très vite, raconte sa dernière épouse. Il écrivait d'autres chapitres, rencontrait d'autres personnes. Les frères qu'on voit dans ce road trip c'est vraiment les amis du début de son histoire jusqu'à la fin. Ce sont des amitiés solides, des ancrages. Personne ne peut mieux parler de Johnny qu'eux".

À lire aussi
Zhao Tao, Isabelle Huppert, Denzel Washington ou encore Kaenu Reeves sont dans ce classement Cinéma
Qui sont les 25 plus grands acteurs du XXIe siècle d'après le "New York Times" ?

Johnny avait un instinct unique, lui permettant d'éviter quelques soucis sur la route. On découvre cette amusante prescience dans le film. On découvre aussi sa personnalité intime, concentrée, sérieuse. "Il était très timide et très pudique. Sur ce road trip c'est particulier parce qu'il est très fragile, très fatigué, presque à bout de souffle", dit Laeticia.

Pendant ce voyage, l'un de ses amis, Claude Bouillon quitte le groupe pour se reposer, mais Johnny, lui, a souhaité continuer. "C'était un résilient, un courageux, un bon soldat. Il a toujours caché ses faiblesses à ses amis. Il avait cette pudeur incroyable et puis il ne voulait pas arrêter, par orgueil". Mais s'il était dur avec lui même, il n'attendait pas pas la même chose de ses amis qu'il traitait toujours avec bienveillance. "Il a encouragé Claude, il le valorisait [au moment de son départ]", rassure Laeticia. En récupérant cet ami à Santa Fe, Johnny se confie à son épouse sur son état de fatigue. Des révélations qui vont faire peur à Laeticia. Suivra alors des mois de lutte et de petits secrets pour préserver au maximum la santé et le goût de vivre du chanteur. 

>
Johnny Hallyday - À nos promesses (Bande-annonce)

Des projets et une famille apaisée

Laeticia aujourd'hui endosse pleinement son rôle de "gardienne du temple" et prépare l'héritage de Johnny Hallyday. "On travaille, ça avance. On travaille tous les jours dans le respect de sa mémoire, de l'homme qu'il était, de remettre la musique en avant (...) C'est ma priorité, la promesse qu'on s'est faite", explique Laeticia qui affirme : "Je suis légitime. Pendant 15 ans j'ai travaillé avec lui j'ai grandi, je me suis nourrie de lui et je continue malgré son départ d'une manière différente." Parmi ces projets : un musée, une école de musique, le baptême d'une place juste en face de Bercy à Paris pour que les Français puissent se recueillir ou encore la sortie d'un film signé Pascal Duchêne sur l'unique tournée américaine de Johnny en 2014 qui devrait sortir au cinéma en février 2021.

"Je suis debout, je suis vivante. Même si notre résilience est mise à rude épreuve, on est là, on est vivant et on continuera à écrire des chapitres sur sa vie et son œuvre", insiste Laeticia. Cette dernière se dit "très soulagée" que le chapitre judiciaire qui l'opposait aux deux aînés de Johnny soit refermé. C'est un apaisement pour tout le monde. (...) On avait tous besoin de retrouver la paix dans cette famille. C'était essentiel."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Johnny Hallyday Laeticia Hallyday
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants