1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Découvrez Nicolas Courjal, ce chanteur à la voix puissante et sublime
2 min de lecture

Découvrez Nicolas Courjal, ce chanteur à la voix puissante et sublime

Nicolas Courjal sera à Marseille en juin dans Don Carlo de Verdi, puis à Colmar dans la Damnation de Faust. Il n'envisage pas d'enregistrer d'album.

Le chanteur d'opéra basse Nicolas Courjal
Le chanteur d'opéra basse Nicolas Courjal
Crédit : G.Garitan / Wikipédia
Découvrez Nicolas Courjal, ce chanteur à la voix puissante et sublime
00:06:55
Charlotte Latour

Une voix lyrique, une voix unique, une voix de basse... C'est celle du beau Nicolas Courjal. Ce garçon est la preuve que dans le classique on n’a pas besoin de sortir un album solo pour se faire un nom. Nicolas Courjal, 44 ans, est de toutes les grandes productions d’opéra en France. Il faut dire qu’il a une voix rare. Souvent les hommes, en France, sont plutôt barytons avec des voix medium, mais lui a une tessiture moins commune et donc précieuse

Dans le Stabat Mater de Dvorjak, Nicolas Courjal a une voix somptueuse, puissante et profonde. Pourtant, quand il était au conservatoire, tout le monde se fichait de lui parce qu’il avait une mue terrible et c’est pour soigner ça qu’il s’est mis au chant. 

Nicolas Courjal sera à Marseille en juin dans Don Carlo de Verdi, puis à Colmar dans la Damnation de Faust. Après Berlioz, place à Verdi aux Chorégies d’Orange en août dans Aïda. Il n’arrête pas et n’envisage toujours pas d’album. Des disques d’airs de basses, on en a déjà entendu dit-il, lui se sent très bien sur les planches et connaît un épanouissement parfait. La vie est belle dans le monde de Nicolas Courjal !

Le festival de Pâques à Aix-en-Provence

L'événement de la fin du mois se tient à Aix-en-Provence, il s’agit du festival de Pâques qui débute lundi et qui commence à avoir une belle renommée, d’autant qu’il est jeune, il ne fête que sa cinquième édition cette année. Or la fréquentation est déjà passée de 6.000 spectateurs la première année à plus de 22.000 aujourd’hui. C’est dire si c’est un rendez-vous qui compte pour les musiciens classiques et les mélomanes du monde entier. La meilleure preuve est sûrement que, quand le grand chef sud-coréen Myung Whun Chung a annulé sa venue il y a quelques semaines, le festival a obtenu un "oui" du pianiste italien Maurizio Pollini, 75 ans, qui ne donne presque plus de concerts, seulement un quinzaine par an. Il donnera justement un concert consacré à Chopin le 19 avril au Grand Théâtre de Provence. 

À la tête de ce beau festival de printemps depuis cinq ans, un duo : Renaud Capuçon et un directeur de théâtres et ami proche du violoniste, Dominique Bluzet. Ce dernier vante une musique classique rassembleuse qui fait du bien à tous, quel que soit l’âge et le milieu social. D’ailleurs, au-delà des spectacles dans les salles de concerts aixoises, la musique va aussi se jouer dans la rue, à l’hôpital, des rencontres avec les artistes sont aussi prévues.

À lire aussi

Il y a également un joli rendez-vous prévu cette année pour faire découvrir un métier : celui d’archetier, qui fabrique des archets. Au programme du festival également, une soirée Renaud and his friends où Capuçon sera entouré de son frère Gautier au violoncelle, du pianiste Nicholas Angelich ou encore de la soprano Julie Fuchs pour interpréter Brahms, Mozart et Rossini, des master classes pour que les jeunes musiciens puissent échanger avec leurs aînés déjà bien habitués aux scènes internationales. De quoi occuper vos vacances du côté d’Aix, le Festival de Pâques c’est du 10 au 23 avril et il reste des places de 10 à 70 euros.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire