1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. VIDÉO - Vif échange entre Rachida Dati et Mathieu Kassovitz dans "On n'est pas couché"
1 min de lecture

VIDÉO - Vif échange entre Rachida Dati et Mathieu Kassovitz dans "On n'est pas couché"

VIDÉO - Le réalisateur et acteur a reproché à la député européenne de dire que "la délinquance explose".

Fanny Bonjean
Fanny Bonjean

Invité sur le plateau d'On n'est pas couché samedi 15 novembre, pour parler du film Un illustre inconnu, Mathieu Kassovitz a réagi vivement à des propos de Rachida Dati.

Alors que cette dernière affirme que "la délinquance explose", Mathieu Kassovitz la reprend. "La délinquance augmente, la délinquance n'explose pas. Arrêtez de faire peur aux gens", lui lance-t-il.

Rachida Dati répond aussitôt : "Les violences, c'est pas gênant pour vous que ça explose ?" S'en suit près de 2,5 minutes d'accrochage verbal entre les deux, sur leur vision de la société et de l'action politique.

Si vous étiez un tout petit peu proches des gens (...) vous sauriez qu'on n'a pas besoin de vous

Mathieu Kassovitz à Rachida Dati

"Madame, si vous étiez un tout petit peu dans la rue, putain de merde, s'énerve Mathieu Kassovitz. Si vous voyiez la solidarité qu'ont les gens, comment les gens fonctionnent, si vous étiez un tout petit peu proche des gens... Mais pas à travers vos promenades sous surveillance médiatique. Vous sauriez que, d'un on n'a pas besoin de vous, deux vous vous trompez. Vous nous emmenez dans les mauvaises directions parce que nous, on est solidaires entre nous."

À lire aussi

"Ah bon ? Vous êtes solidaire dans votre métier ? Lui rétorque Rachida Dati. Vous n'avez de cesse de critiquer tout le monde. Vous critiquez tout le monde tout le temps." 

Aimez-vous déjà les uns les autres chez vous et puis après on peut parler du reste

Rachida Dati à Mathieu Kassovitz

"Non sur vous, sur votre classe à vous, oui tout le temps", rebondit Mathieu Kassovitz.

"Aimez-vous déjà les uns les autres chez vous et puis après on peut parler du reste. Arrêtez de dire je me promène. C'est facile", se défend la députée avant que Laurent Ruquier ne close l'échange.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/