6 min de lecture Musique

Eurovision 2019 : les Pays-Bas remportent la finale avec Duncan Laurence, la France termine 14e

EN DIRECT - Les finalistes de l’Eurovision, dont le Français Bilal Hassani, sont prêts à faire trembler le monde avec leurs voix. Qui triomphera ?

>
Eurovision Song Contest 2019 - Grand Final - Live Stream Crédit Image : Jack GUEZ / AFP |
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Une nouvelle finale du Concours Eurovision de la chanson vient de s'achever. Pour cette édition 2019, la soirée se passait en Israël, à Tel Aviv pour être précis, le pays de la tenante du titre : Netta Barzilai. En 2018, elle avait enflammé le public avec Toy


Cette année, la France a terminé quatorzième du concours, à égalité de points avec le pays treizième, la Slovénie. Pas de miracle ou de victoire historique donc pour notre pays et son représentant qui a chanté Roi admirablement. Malheureusement, il n'est jamais arrivé au sommet du classement. Il a été  dépassé par les autres grands favoris de cette année : Duncan Laurence, numéro des bookmakers et gagnant de cette année mais aussi les candidats suédois, russe et italien.

Si vous avez raté cette soirée et que vous voulez revoir les temps forts de cette finale, nous vous invitons à relire notre direct qui rassemble les temps forts de cette soirée. 

La finale de l'Eurovision, minute par minute

À lire aussi
Johnny Clegg en concert, le 30 juin 2017 au Cap, en Afrique du Sud. décès
Le célèbre musicien sud-africain Johnny Clegg est mort, à l'âge de 66 ans

01h04 - Le grand favori Duncan Laurence (Pays-Bas) remporte la 64e édition du concours. Il dépasse les deux autres favoris : l'Italie et la Russie. 

00h56 - Et c'est un échec pour Bilal qui terminera probablement dans le deuxième tableau. Il n'a récolté que 38 points du public et 67 points des jurys nationaux. 

00h55 - Des drapeaux palestiniens ont été brandis par la délégation islandaise et le public a copieusement sifflé les artistes. "Pas de politique à l'Eurovision", a demandé la présentatrice de la finale en reprenant le contrôle des événements. 



00h39 - Les votes sont clos. Le destin des candidats est désormais scellé. Aucun "12 points" pour Bilal pour l'instant... Le quatuor de tête est : Macédoine du Nord, Italie, Suède et Pays-Bas. La France, elle, grappille quelques points par-ci, par-là. 

23h57 - Madonna entre enfin en scène ! Une vingtaine de faux moines accompagnent les fausses notes de la reine de la pop. L'émotion sans doute. Après la pénible reprise de Like A Prayer, Madonna nous plonge dans son nouvel univers musical à grand renfort d'auto-tune. 

23h27 - Les anciens gagnants de l'Eurovision entonnement les chansons d'autres vainqueurs. Un très beau mélange. Mais celle que tout le monde attend c'est Madonna.



23h08 - Et dernière prestation de la soirée : l'Espagne avec Miki. Joyeux, coloré, oubliable et oublié. Maintenant 

23h00 - L'Australie nous propose une envolée lyrique dans les étoiles avec la fée galactique Kate Miller-Heidke. Mi-Reine des Neiges, mi-Glinda du Magicien d'Oz. 12 points pour la nébuleuse. 


22h58 - Nous sommes toujours sous le choc de la prestation de Bilal mais nous n'oublions pas les autres : Nevena pour la Serbie ou encore She Got Me de Luca Hänni (un des favoris) tout en biceps. Dansant et festif. 

22h51- Après Bilal c'était au tour de Mahmood de représenter l'Italie avec une chanson très populaire : Soldi. Une chanson en italien qui faisait plaisir à entendre dans cet océan d'angalis. Le public a pu reprendre son "clap, clap" iconique. 

22h49 - Lizzy Howell, la danseuse américaine de 16 ans de Bilal Hassani n'a pu retenir ses larmes à la fin de la représentation. 

22h47 - La prestation de Bilal était assez parfaite. Pas de fausse note ou de faiblesse de la voix malgré quelques fragilités ces derniers jours. Il a été accueilli par le public  par une ovation. La France a toutes ses chances. Une chanson efficace et qui porte un message. 

22h38 - La prestation de la chanteuse biélorusse Zena était musclée mais déjà vue. Les pirouettes frénétiques de ses danseurs étaient plus spectaculaires que sa voix.

22h33 - On aura tous remarqué que son refrain commençait comme One Last Time d'Ariana Grande mais on lui pardonne parce qu'il a réussi à sortir quelques notes particulièrement risquées (sauf la dernière...). Bravo à Victor Crone (Estonie).

22h28 - Ambiance Mad Max BDSM pour l'Islande. Hatrið mun sigra de Hatari c'est un refrain très musical, une rythmique électro et quelques cris de metal bien sentis avec des chaînes et du cuir. "12 points" pour l’originalité. 

22h24 - Bigger Than Us était la chanson de Michael Rice, le représentant du Royaume-Uni. Quelques fausses notes et un démarrage laborieux avant une explosion finale (merci les choristes). 

22h18 - Recette parfaite pour la Norvège avec un tube pop et folklorique mélangeant refrain en anglais et en lapon. Le public applaudit en rythme, c'est dansant, il y a des flammes sur scène. Tiendrait-on un trio gagnant ? 

22h16 - Bilal Hassani vient de s'isoler pour préparer son entrée sur scène. Dernière chauffe vocale avant le grand spectacle. 

22h15 - C'est au tour du pays hôte d'avoir son champion sur la scène : l'Israélien Kobi Marimi qui a chanté Home. Il a terminé sa prestation en larmes devant un public en liesse. 

22h11 - Better Love de Katerine Duska portait haut les couleurs de la Grèce. Mise en scène spectaculaire et ambiance à la Florence+The Machine avec une voix bien plus nasale. elle passe facilement après Duncan Laurence, ce qui était sans doute sa plus grande crainte. 

22h03 - Duncan Laurence, le grand favori de cette année, s'élance sur la scène. Présentation sobre, il est seul au piano pour transporter le public. Il joue facilement avec sa voix, plongeant dans les graves et décollant dans les aiguës avec une facilité déconcertante. La mise en scène était très belle avec des jeux de lumières sans prétention mais admirablement exécutés. 



22h00 - Ah pardon, nous nous sommes endormis pendant la chanson de la Slovénie. Zala et Gasper était sans doute trop planant... Deux salles, deux ambiances, c'est Tamta (Chypre) qui doit réveiller la salle avec son Replay. Un titre qui pourrait sortir tout droit d'un album de Sia.

21h52 - Voici un autre favori de la compétition : John Lundvik pour la Suède et son très bien produit Too Late for Love. Le public est très réceptif. Il était accompagné de 4 choristes qui ont apporté un esprit gospel à sa chanson.

21h45 - On quitte le kitsch pour une chanson plus classique conçue pour une diva. Tamara Todevska représente la Macédoine du Nord avec un impeccable Proud. Émouvant et puissant. On retrouve ici la recette d'une certaine Conchita Wurst, la gagnante de de 2014.  

21h41 - Non, vous n'avez pas été téléporté au Macumba le plus proche. C'est Saint-Marin qui vient présenter Say Na Na Na, une chanson à texte (ou pas). C'est tellement too much, que ça en devient génial. 

21h38 - La prestation 100% guimauve de la soirée : Leonora et sa chanson Love Is Forever pour le Danemark. "Venez découvrir la vie, ce soir on va tous partir...", chante-t-elle en français. "Partir", où ? Personne ne le sait, mais ce n'est pas très rassurant... 

21h31 - Attention voici le candidat russe. Chaque année, la Russie bénéficie du soutien d'une bonne partie des pays de l'Est. C'est donc l'un des favoris de la soirée : Sergey Lazarvev et Scream. Comme le titre de la chanson l'indique (to scream : crier), il crie plus que tous les autres. Il semble invoquer l'esprit des années 90 avec une technique vocale au point mais quelque peu vieillotte.

21h29 - Le duo S!sters (et le sosie caché de Elle Fanning) représente l'Allemagne. La puissance est là mais l'harmonie entre les voix laisse à désirer. 

21h23 - Sourires ultra-bright, color-block, peau parfaite.. C'est la recette des trois représentants de la République tchèque. Le groupe s'appelle Lake Malawi. Ils sont charmants. Le style très feel-good n'est pas d'une audace considérable. 

21h20 - L'Albanie et Jonida Maliqi et son chant plus traditionnel et folklorique prend la suite. Très puissant, ce titre pourrait aisément servir de bande-son à une scène guerrière de Game of Thrones. Efficace, juste... mais peut-être pas assez original pour triompher. 

21h15 - C'est Malte qui commence avec Chameleon, une chanson parfaitement produite, idéale pour danser sur la plage cet été. On pardonnera les quelques fausses notes du départ. Le stress sans doute... Bravo à Michela pour ce beau départ. Elle a su mettre l'ambiance dans la salle.

21h02 - Netta et Dana ouvrent le bal. Chaque candidat a droit à cinq secondes pour faire un sourire et un beau "coucou" à la caméra. Attention : opération séduction.

20h46 - Notre envoyé spécial Laurent Marsick est à Tel-Aviv, il a rencontré le couturier Jean-Paul Gaultier, un habitué de l'Eurovision. Il vient chaque année et a même habillé des candidats. Ce soir, c'est sa grande amie Madonna qu'il habille. Elle chantera (hors compétition naturellement) au milieu de la finale.

>
Jean-Paul Gaultier évoque la candidature de Bilal Crédit Média : Laurent Marsick | Durée : | Date :

Que pense le couturier d'une éventuelle victoire de Bilal Hassani ? "Eh bien, ça serait la victoire de la différence, parce qu’il montre de la différence, c’est aussi ça l’Eurovision : montrer différentes sortes de sensibilités, l’ouverture, la réunion et l’amour, explique Jean-Paul Gaultier qui se souvient, Dana International [gagnante en 1998] a chanté au moment des pré-sélections une très belle chanson où tout le monde s’embrassait, avec des cœurs, c’était très beau, et en même temps un vrai message qui a une valeur encore plus ici à Tel Aviv". 

"Je trouve que Bilal est très bien. Pour lui c’est comme un conte de fée, continue-t-il. Et puis, c’est très bien parce qu’il a une énergie et je trouve que c’est assez extraordinaire parce qu'entre les pré-sélections qu’il y a eu (lors de Destination Eurovision, ndlr) et maintenant, je trouve qu’il a fait des pas à une vitesse incroyable, aussi bien dans les interviews que dans sa voix. Le nouveau clip de Bilal est magnifique et montre justement ces différences".

20h38 - À quoi ressemble la dernière journée de concentration et de répétition pour Bilal ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Eurovision Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797660193
Eurovision 2019 : les Pays-Bas remportent la finale avec Duncan Laurence, la France termine 14e
Eurovision 2019 : les Pays-Bas remportent la finale avec Duncan Laurence, la France termine 14e
EN DIRECT - Les finalistes de l’Eurovision, dont le Français Bilal Hassani, sont prêts à faire trembler le monde avec leurs voix. Qui triomphera ?
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/video-eurovision-2019-suivez-en-direct-la-finale-bilal-hassani-7797660193
2019-05-18 20:41:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DAD-pAWurp3eNYOF1X805A/330v220-2/online/image/2019/0518/7797660476_duncan-laurence.jpg