1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Spacey accusé d'agression sexuelle : la justice du Massachusetts abandonne les poursuites
1 min de lecture

Spacey accusé d'agression sexuelle : la justice du Massachusetts abandonne les poursuites

Les autorités ont abandonné mercredi 17 juillet les poursuites visant l'acteur américain, inculpé d'attentat à la pudeur et d'agression sexuelle dans le Massachusetts.

Kevin Spacey à la sortie du tribunal le 07/01/19
Kevin Spacey à la sortie du tribunal le 07/01/19
Crédit : SCOTT EISEN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Philippe Corbé & Léa Stassinet

Le dossier avait été fragilisé par la victime présumée elle-même. En conséquence, les autorités ont abandonné les poursuites visant l'acteur américain Kevin Spacey, inculpé d'attentat à la pudeur et d'agression sexuelle dans le Massachusetts. 

Il avait été accusé par un jeune homme d'attouchements sexuels dans un bar alors que ce dernier, qui avait 18 ans, était alcoolisé. Les faits se seraient produits en juillet 2016. 

Mais lors de la dernière audience, le 8 juillet dernier, la victime présumée avait refusé de répondre à des questions sur son téléphone, qu'il avait utilisé pour filmer l'agression présumée et la commenter par texto avec sa petite amie de l'époque et un groupe d'amis. 

Examiné par la police, l'appareil avait ensuite été rendu au jeune homme après extraction des données. Averti que toute manipulation du téléphone pouvait lui valoir des poursuites, la victime présumée avait invoqué le 5e amendement de la Constitution américaine, qui permet à un témoin de garder le silence pour ne pas risquer de s'incriminer. Selon la défense de Kevin Spacey, le jeune homme aurait effacé des textos passés la nuit en question.

La victime présumée avait abandonné son action au civil

À lire aussi

Juste avant cette audience au pénal, le jeune homme à l'origine de l'inculpation de Kevin Spacey avait abandonné une assignation au civil qu'il avait intentée parallèlement contre l'acteur, sans en préciser la raison. 

Dans une lettre au juge versée au dossier ce mercredi 17 juillet, le procureur compétent pour l'île de Nantucket, théâtre des faits présumés, a justifié sa décision "du fait de l'indisponibilité du témoin à l'origine de la plainte". C'est un terrible camouflet pour le procureur Michael O'Keefe, qui reste à ce jour le seul à avoir inculpé Kevin Spacey, objet d'autres enquêtes aux États-Unis et en Angleterre. 

Pour autant, la décision n'aura sans doute que des conséquences limitées sur la carrière de l'acteur de 59 ans, au point mort depuis les premières accusations d'agressions sexuelles portées contre lui en novembre 2017.

La rédaction vous recommande

 


Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/