1 min de lecture Cinéma

Roman Polanski : "On essaie de faire de moi un monstre"

Dans les colonnes de "Paris Match", Roman Polanski répond pour la première fois aux accusations de violences et d'agression sexuelle de la photographe Valentine Monnier, une personne dont il dit se souvenir "à peine".

Roman Polanski lors d'une conférence de presse au Festival de Cannes.
Roman Polanski lors d'une conférence de presse au Festival de Cannes. Crédit : Laurent EMMANUEL / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Déjà condamné pour des faits de viols sur mineure par la justice américaine, Roman Polanski est accusé de faits similaires par Valentine Monnier, une photographe française. Le cinéaste estime que l'"on essaie de faire de (lui) un monstre" et affirme que "cette histoire est aberrante" dans sa première interview depuis les accusations. 

Dans cet entretien à paraître ce jeudi 12 décembre dans le magazine Paris Match, dont il fait la Une, le réalisateur de 86 ans "nie absolument", comme il l'avait déjà fait par l'intermédiaire de son avocat, les accusations de Valentine Monnier. Cette photographe française affirme avoir été frappée et violée par Roman Polanski en 1975 en Suisse alors qu'elle avait dix-huit ans.

Roman Polanski a déclare se souvenir "à peine" de Valentine Monnier. "Son visage sur les photos publiées me dit quelque chose, pas plus", explique-t-il. "C’est facile d’accuser quand tout est prescrit depuis des dizaines d’années, et lorsqu’on est certain qu’il ne peut y avoir de procédure judiciaire pour me disculper".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Roman polanski Agression sexuelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants