1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Piers Morgan et Meghan Markle : itinéraire d'une vengeance médiatique
6 min de lecture

Piers Morgan et Meghan Markle : itinéraire d'une vengeance médiatique

ÉCLAIRAGE - Le présentateur star de la télé britannique a quitté de façon spectaculaire son poste après des années de critiques de la duchesse.

Le présentateur Piers Morgan et Meghan Markle
Le présentateur Piers Morgan et Meghan Markle
Crédit : AFP / Montage RTL.fr
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

C'est l'une des conséquences inattendues de l'interview de Meghan Markle et du prince Harry dans le confessionnal paradisiaque d'Oprah Winfrey : la démission d'une des stars de la télé britannique, Piers Morgan. Le présentateur est probablement l'un des visages de la télé outre-Manche les plus connus dans le monde. Il fut le juré d'America's Got Talent avant de tenir le même rôle dans l'adaptation britannique de l'émission. Il a animé le Piers Morgan Tonight sur CNN pendant plusieurs années. Il a été candidat puis juré de la célèbre émission de Donald Trump The Apprentice et, depuis 2015, il co-présentait Good Morning Britain sur la chaîne ITV. 

Volontiers direct et sulfureux, cette ancienne plume du tabloïd Daily Mirror collectionne les polémiques et en fait son fonds de commerce depuis quelques décennies maintenant. Une posture d'opposant à la bien-pensance médiatique qu'il étale sur son compte Twitter tout particulièrement où il est suivi par 7,8 millions d'utilisateurs. Mais le 9 mars 2021, au lendemain de l'interview de Meghan Markle sur la CBS, Piers Morgan a été critiqué par l'un de ses collègues sur Good Morning Britain avant d'annoncer son départ de la chaîne. Que s'est-il passé ?

Contesté en direct, il quitte son plateau

La séquence est devenue virale outre-Manche en quelques minutes seulement. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que quelqu'un parvient à s'opposer frontalement à un de ses collègues à la télévision. Au lendemain de l'interview de Meghan et Harry chez Oprah, Piers Morgan a expliqué ne pas croire la jeune femme en particulier lorsqu'elle évoquait les pensées suicidaires qui l'ont traversée quand elle était au sein de la famille royale. 

Il faut dire que Piers Morgan ne cache pas son animosité pour l'ancienne actrice de Suits. Depuis des années, il critique ouvertement l'attitude jugée irrespectueuse de Meghan Markle et il n'hésite jamais à avoir les autres membres de la famille de la duchesse - et en particulier son père - sur son antenne pour asseoir son point de vue peu flatteur. 

À lire aussi

C'est le chroniqueur et M. Météo du programme, Alex Beresford, qui s'est chargé de mettre les points sur les i avec le présentateur star lors de l'émission très tendue du lendemain. "Harry et Meghan ont reçu une quantité incroyable d'attaques médiatiques. Depuis l'annonce de leurs fiançailles, ce n'était que de la mauvaise presse et ça a eu des conséquences sur la santé mentale de Meghan Markle et Harry, a commencé Alex Beresford. J'entends Piers dire que William est passé par les mêmes épreuves que son frère mais dans une fratrie on vit parfois les choses très différemment, un frère peut être très résilient quand l'autre peut être blessé à vie. C'est clairement ce qui est arrivé à Harry. Il a marché derrière le cercueil de sa mère devant le monde entier alors qu'il était encore très jeune. C'est le genre d'évènement qui marque un homme pour le reste de sa vie." 

Et le chroniqueur de continuer : "Je pense qu'on doit tous prendre du recul. Et je comprends que tu n'aimes pas Meghan Markle, Piers. C'est très clair. Et tu l'as bien fait comprendre dans cette émission un grand nombre de fois. Je comprends que tu as une relation personnelle avec Meghan ou plutôt que tu en avais une. Et elle n'a plus voulu entendre parler de toi. C'est son droit. A-t-elle dit quelque chose de désagréable sur toi depuis ? Je ne pense pas. Mais tu continues de la démolir..." 

Devant ce réquisitoire prononcé dans un silence total, Piers Morgan s'est levé de sa chaise pour quitter le plateau. "C'est bon. J'en ai fini avec ça !", a-t-il lancé pendant qu'Alex Beresford critiquait le caractère "pathétique" de sa sortie très théâtrale. "Son comportement est absolument diabolique. Piers s'en prend à elle régulièrement et on doit tous l'écouter. Hier de 6h30 à 7h, sa séquence était très difficile à regarder", a conclu le chroniqueur. Le CSA britannique, Ofcom, a annoncé lancer une enquête sur les propos de Piers Morgan après avoir reçu plus de 40.000 plaintes

Quelle était la relation entre Piers et Meghan ?

Alex Beresford a fait référence à la relation que Piers Morgan et Meghan Markle avait par le passé. Et, manifestement, il a tapé là où ça faisait mal. Beaucoup de téléspectateurs se sont alors demandés qu'elle était la nature de cette relation. Pour le comprendre, il suffit de reprendre le récit de Piers Morgan lui-même. 

"On a passé deux heures dans un pub, elle a bu des Dirty Martinis, quelques pintes, on s'entendait très bien. Je l'ai mise dans un taxi, taxi qui l'a emmené dans une fête où elle fait la rencontre du prince Harry, racontait Piers Morgan quelques années auparavant. La nuit suivante, ils ont eu un dîner en tête-à-tête et c'est la dernière fois que j'ai entendu parler de Meghan Markle. Je n'ai plus jamais eu de nouvelles. Elle m'a ghosté".

Cette anecdote a été racontée avec le sourire face aux caméras mais, manifestement, Piers Morgan n'a vraiment pas apprécié d'être ainsi abandonné. En décembre 2018, le journaliste reçoit une commande du Daily Mail pour faire le portrait de la nouvelle duchesse. "Meghan Markle m'a ghosté", commençait-il, avant de décrire la jeune femme comme "une actrice ambitieuse qui venait d'obtenir le rôle de sa vie et était prête à traire la monarchie pour en tirer tout ce qu'elle pouvait". De quoi justifier l'animosité prétendue du reste de la famille royale selon lui. 

Piers Morgan n'est pourtant pas un ex bafoué de Meghan Markle. Les deux personnalités se sont suivies mutuellement sur Twitter en 2015. Meghan l'appréciait et lui avait même fait parvenir des épisodes de Suits en avance pour qu'ils parlent de l'intrigue. Ils ont bu quelques verres et 2016 entre amis et... c'est tout. Piers Morgan espérait-il plus ? Pensait-il obtenir un accès privilégié aux Sussex pour accélérer sa carrière et faire le genre d'interview qu'Oprah Winfrey aujourd'hui arrive à programmer comme intime du couple ? Difficile à savoir. Mais, une chose est certaine, Piers Morgan n'a pas digéré l'affront

Piers Morgan vs les stars

Piers Morgan est connu pour être un journaliste particulièrement clivant. Jugé tantôt conservateur, misogyne, raciste, complaisant, méprisant... Il suscite des réactions souvent épidermiques. Quelques minutes avant son départ du plateau de Good Morning Britain il avait déjà suscité l'énervement de ses collègues en faisant des réflexions désobligeantes sur la robe d'une de ses consœurs et en coupant la parole d'Alex Beresford...

Mais Piers Morgan est surtout célèbre pour ses inimitiés avec de nombreuses célébrités. Jeremy Clarkson, le présentateur de Top Gear, Ewan McGregor, Larry King, l'autrice JK RowlingAmber RoseKim Karadashian, la mannequin Emily Ratajkowski, les actrices Jameela Jamil, Emma Watson, Susan Sarandon, Sophie Turner, les chanteuses Ariana Grande ou Lady Gaga, Chrissy Teigen... 

A chaque fois ou presque, c'est la nudité de ces femmes ou leurs discours sur la santé mentale (une "mode" selon lui) ou le féminisme qui préoccupait le présentateur qui ne pouvait s'empêcher de leur demander de se rhabiller. Presque toutes ces célébrités ont répondu à l'animateur très directement pour le remettre à sa place. Des duels médiatiques que Piers Morgan provoquait et appréciait. 

Piers Morgan, droit dans ses bottes

Piers Morgan a fait le choix de partir de Good Morning Britain. Sur Twitter, il se positionne aujourd'hui comme un défenseur de la liberté d'expression. Invoquant jusqu'à la mémoire de Winston Churchill. "Lundi j'ai dit que je ne croyais pas Meghan Markle dans son interview chez Oprah. J'ai eu le temps de réfléchir à ce que j'ai dit et je maintiens mes propos. Si vous la croyez, OK. Je pourrais mourir pour défendre la liberté d'expression. Merci pour votre amour et votre haine. Je m'en vais passer plus de temps avec mes opinions", a-t-il écrit. 

Un tweet accompagné d'une citation de l'ancien Premier ministre disant : "Certains pensent que la liberté d'expression consiste à dire ce que l'on veut mais que si quelqu'un a l'audace de dire le contraire alors c'est un scandale". Une phrase dirigée contre le camp Markle, mais Piers Morgan n'a manifestement pas saisi l'ironie de la situation puisque c'est lui qui n'a pas supporté la contradiction d'un de ses collègues à la télévision... 

Piers Morgan a continué à critiquer Meghan Markle en la qualifiant de menteuse invétérée et de danger pour la monarchie.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/