2 min de lecture International

Oprah Winfrey, la papesse de télévision américaine, candidate à la Maison Blanche ?

En quelques minutes d'un discours inspiré, dimanche 7 janvier lors de la cérémonie des Golden Globes, Oprah Winfrey est devenue la favorite d'Hollywood et de ses fans pour battre Donald Trump en 2020. Une hypothèse qui n'est pas nouvelle.

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
Oprah Winfrey, la papesse de télévision américaine, candidate à la Maison Blanche ? Crédit Image : AFP / Nicholas Hunt | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et Loïc Farge

C'est le rêve de beaucoup d'opposants à Donald Trump. Oprah Winfrey est la femme la plus puissante d'Amérique. C'était une petit fille noire pauvre dans le Sud de la ségrégation. Abusée sexuellement, elle a puisé dans ce traumatisme sa détermination. Elle est devenue reporter à la télévision. Très vite avec son charisme incroyable, elle a présenté les infos, puis un talk-show.

Pendant vingt-cinq, tous les après-midis, elle a parlé à l'Amérique, et notamment aux femmes américaines. Elle recevait parfois des célébrités, parfois des anonymes pour débattre de sujets de société. Après avoir fait campagne pour Barack Obama en 2008, Oprah Winfrey a lancé sa propre chaîne sur le câble, et joué dans plusieurs films ou téléfilms.

Car avant d'être célèbre, elle avait été nommée au Oscars pour son rôle en 1985 dans La couleur pourpre de Steven Spielberg. Au passage, avec cette carrière elle est devenue milliardaire.

Un chemin vers "un jour nouveau"

Récompensée par le prix Cecil B. DeMille pour l'ensemble de sa carrière lors de la cérémonie des Golden Globes, dimanche 7 janvier, celle que tout le monde surnomme "Oprah" a prononcé un discours brillant. En partant de sa propre histoire, elle a parlé avec beaucoup d’éloquence des débats qui agitent la société américaine : discriminations sociales, raciales, sexuelles, mais aussi liberté de la presse.

À lire aussi
Culture
L'acteur Ned Beatty ("Delivrance", "Toy Story 3") est décédé à 83 ans

Oprah Winfrey a fini en traçant un chemin vers "un jour nouveau". Sans citer une seule fois le nom de Donald Trump, c'est exactement ce que voulait entendre la partie de l'Amérique qui le déteste. Même la fille du président, Ivanka, dit qu'elle s'est sentie "inspirée" par ce discours.

Oprah Winfrey va-t-elle être candidate ? L'hypothèse n'est pas nouvelle. Donald Trump avait même dit en 1999, lorsqu'il avait envisagé une première candidature, que sa vice-présidente idéale serait Oprah Winfrey.

Ces derniers mois, celle-ci a répondu qu'elle n'envisageait pas de se lancer en politique. Certains de ses proches disaient encore ces dernières heures qu'elle n'a pas l'intention, à ce stade, d'être candidate.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Médias Oprah Winfrey
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants