1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. "ONPC" : Aymeric Caron tente de deviner pour qui va voter chaque chroniqueur
2 min de lecture

"ONPC" : Aymeric Caron tente de deviner pour qui va voter chaque chroniqueur

VIDÉO - Alors que tous les anciens chroniqueurs étaient réunis sur le plateau d'"On n'est pas couché" pour débattre sur la campagne présidentielle, Aymeric Caron a tenté de déceler la sensibilité politique de chacun de ses confrères.

Benjamin Pierret
Benjamin Pierret

C'était le petit événement télévisuel de ce samedi 15 avril : la réunion, dans On n'est pas couché, de tous les chroniqueurs qui ont officié sur le plateau de Laurent Ruquier par le passé. Ainsi, Vanessa Burggraf et Yann Moix ont partagé le plateau avec six de leurs sept prédécesseurs (l'un d'entre eux, Michel Polac, est décédé en 2012) : Aymeric Caron, Natacha Polony, Audrey Pulvar, Léa Salamé, Éric Zemmour et Éric Naulleau. Avec, pour mission, de débattre ensemble de la campagne de chacun des candidats à l'élection présidentielle. Une séquence à découvrir dans la vidéo ci-dessus, à partir de 4'22

Alors qu'Audrey Pulvar défendait le programme de Benoît Hamon, assurant à une Natacha Polony sceptique que ses propositions n'étaient pas uniquement sociétales, Aymeric Caron a eu cette réflexion, mi-sérieuse mi-amusée : "Plus la soirée se déroule, plus on commence à deviner qui vote pour qui. Et je trouve qu'on aurait peut-être dû commencer par là." Une suggestion que Laurent Ruquier n'a pas laissée passer : "Allez-y, faites vos pronostics qu'on rigole."

Des réponses timides

S'en est suivi un jeu de devinettes durant lequel le journaliste antispéciste semble avoir réussi à mettre certains de ses confrères à nu. Audrey Pulvar, si elle admet être charmée par le programme du candidat du parti socialiste, affirme ne pas être décidée. Aymeric Caron vise ensuite juste en supposant que Natacha Polony pourrait voter pour Nicolas Dupont-Aignan, bien que celle-ci affirme que "ça pourrait être Mélenchon." 

Laurent Ruquier tente alors de recadrer ce jeu de devinettes aux airs d'interrogatoire, rappelant que les chroniqueurs n'ont "pas le droit" de révéler leur intention de vote. Éric Zemmour a quant à lui affirmé qu'Aymeric Caron "aurait des surprises" quant à son vote, et Léa Salamé et Éric Naulleau ont préféré rester silencieux. Quant à Aymeric Caron lui-même ? "A priori je m'abstiens, il n'y a aucun candidat qui me convient." 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/