1 min de lecture Sheila

"On n'est pas couché" : Sheila évoque avec émotion son expérience de mort imminente

La chanteuse a frôlé la mort en 1987 à la suite d'une septicémie. Depuis, réincarnation, anges gardiens ou respiration par les pieds ne sont pas des sujets tabous.

Sheila lors de son passage dans "On n'est pas couché", le 22 octobre sur France 2.
Sheila lors de son passage dans "On n'est pas couché", le 22 octobre sur France 2. Crédit : Capture d'écran / France 2
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Depuis près de 60 ans, Sheila occupe une place à part dans le cœur des Français. En pleine forme, la chanteuse de 71 ans revient sur sa carrière dans Les bonheurs de la vie (Archipel). Une énergie sans limites que l'icône des années yéyé a puisée dans la danse, "partie intégrante de (son) être", mais aussi dans la méditation ou le yoga. Celle qui a eu plusieurs vies, de chanteuse d'orchestre à danseuse disco en passant par symbole de la pop, cultive également un intérêt certain pour la spiritualité. Pour elle, réincarnation, anges gardiens ou respiration par les pieds ne sont pas des sujets tabous. 

Pour en arriver là, "je suis passée de l'autre côté, et je suis revenue", confie l’interprète de L'École est finie à l'équipe de Laurent Ruquier, faisant référence à la septicémie qu'elle a contractée en 1987. Cette infection grave de l'organisme a conduit Sheila à rester quatre jours entre la vie et la mort et à faire une expérience de mort imminente. "On revient (de cette expérience) différent. Les valeurs de la vie changent, comme votre regard sur la gloire, l'argent et les gens", poursuit-elle.

Ce drame a néanmoins permis à Annie Chancel, de son vrai nom, de relativiser. "On a un passage sur terre", dont il faut savourer chaque instant. "Aujourd'hui, nous vivons dans une époque où tout le monde court après quelque chose, même s'ils ne savent pas quoi", conclut la chanteuse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sheila France Télévisions Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants