1 min de lecture Marrakech

"Marrakech du rire 2018" : "Je l'ai vu évoluer dans le cœur des artistes", assure Jamel Debbouze

RENCONTRE - L'humoriste et créateur de ce rendez-vous de l'humour nous livre ses confidences à l'occasion de la 8ème édition du "Marrakech du Rire" qui a débuté ce mercredi 20 juin.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter du 21 juin 2018 Crédit Image : Capture d'écran M6 | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et Le Service Culture

Direction le Maroc et plus précisément à Marrakech. C'est à cet endroit qu'a lieu la 8ème édition du "Marrakech du rire", ce festival dédié à l’humour crée par Jamel Debbouze. Cette année, l'événement a pris une dimension encore plus importante avec notamment la venue de nombreuses équipes de films.

C'est en effet le fruit d’un partenariat noué dans une toute autre ambiance météo, sous la neige de l’Alpe d’Huez. Le festival du film de comédie et celui de Jamel se sont rapprochés et cette année, de nombreux films qui avaient fait l’événement en janvier dernier en Isère ont fait le déplacement dans la médina de la ville rouge. Après huit ans d'existence, le "Marrakech du rire" est devenu grand sous les yeux de son créateur, Jamel Debouzze. "Je l'ai vu évoluer dans le cœur des artistes", confie l'humoriste. "Je suis de plus en plus sollicité par mes copains pour faire partie de cette aventure".

M6 diffusera à nouveau le gala (enregistré ce vendredi et samedi) le 5 juillet prochain avec une affiche encore exceptionnelle : Ahmed Sylla, Malik Bentahla, Kev Adams, Camille Lellouche et d'autres invités surprises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marrakech Humour Télévision
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants