2 min de lecture Télévision

Les tempêtes au cœur du prochain numéro de "Thalassa"

INVITÉE RTL - Fanny Agostini, présentatrice de "Thalassa", détaille le prochain numéro de l'émission de reportages consacré aux tempêtes. Un sujet qui lui tient à cœur puisqu'elle en a elle-même été victime dans sa carrière.

micro generique Les Dessous de l'Ecran Philippe Robuchon
>
Les tempêtes, au cœur du prochain numéro de "Thalassa" Crédit Image : Capture d'écran / France 3 | Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

C'est une émission qui va décoiffer. Lundi 19 mars, Thalassa va s'intéresser aux tempêtes. Des phénomènes qui donnent lieu à des images extraordinaires, mais qui sont particulièrement dangereux. Un jeune homme qui a tenté de voir une tempête d'un peu trop près témoigne. Il a risqué sa vie pour une simple vidéo. Il a décidé désormais d'alerter sur les risques de cette pratique. 

Une histoire que connaît bien Fanny Agostini, la présentatrice de l'émission. "Il m'est arrivé la même chose à Saint-Malo, explique-t-elle. C'était lors des grandes marées. J'ai pu le vivre dans ma chair."

À l'époque la présentatrice travaillait à BFMTV, et la mer l'a emportée avec son cameraman. "C'était très piégeur, les vagues n'avait pas atteint notre place, on était en plein direct et j'étais concentrée. Ça a été une expérience transformatrice. Maintenant j'ai un autre regard sur la force des éléments."

Une émission tournée vers l'écologie

Outre l'aspect spectaculaire des images de tempête, la journaliste a également tenu à incorporer un volet écologique. Elle s'est rendue dans le laboratoire où sont sauvés les oiseaux de mer, l'ALPO. "C'est fou de se dire qu'en dehors des marées noires, chaque hiver, des oiseaux arrivent mazoutés. Quand il y a des tempêtes, les bateaux en profitent. Avec les courants, les polluants se dissipent plus facilement et c'est impossible de remonter à la source. Tout l'écosystème en pâtit."

À lire aussi
"The Prom" ou encore "Le Blues de Ma Rainey" seront au programme de Netflix en décembre Télévision
Netflix : "The Prom", "Le Blues de Ma Rainey", "Bridgerton"... Que voir en décembre ?

L'aspect écologique est d'ailleurs la marque que la journaliste a posée sur l'émission  depuis son arrivée. "Je ne peux pas m'en cacher, c'est ma fibre. J'oriente mes propos vers ça. La mer est un espace en danger. Or c'est le fonds de commerce de Thalassa"

Dans l'actualité des médias

- Premier bilan positif pour 20 heures Le Mag. Sur les cinq premiers jours de diffusion, le magazine qui prolonge le 20 heures de TF1 a réuni en moyenne un peu plus de 5 millions de téléspectateurs, soit 20% de part de marché 

- Guerre commerciale tous azimuts entre les grands acteurs de l'audiovisuel français. Après le bras de fer Orange-TF1, le groupe next Radio TV (BFMTV, RMC, Numéro 23), réclame à son tour une compensation financière aux opérateurs pour diffuser ses programmes. Et voilà que le groupe M6 veut faire payer la diffusion de ses chaînes à Molotov, la plate-forme de streaming aux 5 millions d'utilisateurs.

- Bertrand Delais succède à Marie-Éve Malouines à la tête de La Chaîne Parlementaire. Un choix critiqué autant par la droite et par La France Insoumise, car Bertrand Delais est parfois présenté comme un proche d'Emmanuel Macron. La Société des Journalistes de LCP a promis de rester vigilante sur les liens de son nouveau patron avec le pouvoir

- Enfin, la semaine qui s'ouvre est celle de la Presse et des Médias à l'École. 200.000 enseignants, mais aussi de nombreux journalistes vont aller dans les classes tenter de convaincre 3 millions d'élèves que l'information, ce ne sont pas forcément les fake news ou la théorie du complot.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision Médias Thalassa
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants