2 min de lecture Lana Del Rey

Lana Del Rey ne veut « plus jamais » qu’on la traite de « raciste »

Dans un récent post sur Instagram, la chanteuse a répondu à celles et ceux qui lui reprochent de "glamouriser les relations abusives" en citant Nicki Minaj, Ariana Grande ou encore Beyoncé comme contre-exemple. Un coup de gueule qui est mal passé.

La chanteuse Lana Del Rey ) New-York le 30 octobre 2018
La chanteuse Lana Del Rey ) New-York le 30 octobre 2018 Crédit : STEPHANIE KEITH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Marie Gingault

C'est une déferlante d'insultes, de moqueries et de haine qui a envahi Twitter ces derniers jours. La personne visée ? Lana Del Rey. Dans un post publié sur Instagram jeudi 21 mai, la chanteuse a répondu à ses détracteurs, sauf qu'au lieu d'apaiser les choses, la musicienne n'a fait que les empirer.

Dans son long message, la chanteuse de 34 ans faisait l'annonce de la sortie de son prochain album, le 5 septembre prochain. Sauf que cette nouvelle a été totalement éclipsée par le reste de son message. En effet, parmi les sept paragraphes de ce message, Twitter n'en retiendra qu'un seul : celui où Lana Del Rey affirme être la seule chanteuse à subir ce genre de remarques quant aux paroles de ses chansons. Pour appuyer ses propos, la chanteuse a citer ses consoeurs, à titre de contre-exemple, ce qui est très mal passé chez les fans de celles-ci.

Accusée d'être raciste

"Maintenant que Doja Cat, Ariana (Grande), Camila (Cabello), Cardi B, Kehlani et Nicki Minaj et Beyoncé se sont retrouvées en tête des classements avec des chansons sur le fait d'être sexy, de ne porter aucun vêtement, ba*ser, tromper, etc., puis-je s'il vous plaît recommencer à chanter des chansons qui parlent d'être bien dans son corps, de se sentir belle grâce à l'amour même si la relation est imparfaite, de danser pour de l'argent - ou de ce que je veux - sans me faire démolir ou être accusée de rendre les abus glamours?", peut-on lire dans le message de l'artiste. 

Il n'en fallait pas plus aux fans des artistes citées par Lana Del Rey pour sortir les griffes. Les différentes communautés de fans se sont liguées contre la chanteuse, qui en a fait les frais sur Twitter où a été lancé le hashtag #LanaDelReyIsOverParty (Lana Del Rey est terminée). La chanteuse a notamment été accusée de racisme, du fait que la majorité des interprètes citées à titre de contre-exemple ont la peau noire. 

Des excuses jugées "fausses"

À lire aussi
Lana Del Rey musique
Lana del Rey, malade, annule son concert à Paris et sa tournée européenne

Lana Del Rey s'est alors défendue de ces accusations, particulièrement du fait qu'elle serait raciste : "C'est triste de faire de ce sujet une problématique sur les femmes de couleur, alors qu'il s'agit de mes artistes préférées (...). C'est exactement le but de mon post - il y a certaines femmes auxquelles la culture ne permet pas d'avoir une voix, ça n'a peut-être rien à voir avec la race, je ne sais pas ce à quoi cela tient. Je m'en fiche, maintenant, mais ne me traitez jamais jamais jamais jamais plus de raciste, parce que c'est de la merde", a t-elle déclaré. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lana Del Rey Beyoncé Ariana Grande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants