4 min de lecture Koh Lanta

"Koh-Lanta" : "L'émission fascine toujours", analyse Isabelle Morini-Bosc

ÉDITO - La journaliste revient sur le succès du jeu d'aventures de TF1. Succès qui pourrait être détrôné par "L'Aventure Robinson", prochain programme de la chaîne ? Réponses.

Un totem de "Koh-Lanta"
Un totem de "Koh-Lanta" Crédit : Capture d'écran / MYTF1.fr
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Je vous préviens, il n'est pas question d'oublier la gagnante de La France a un incroyable talent, une chanteuse burlesque de 31 ans dont on reparlera lundi 18 décembre puisqu'elle fait déjà parler d'elle aujourd'hui. Pour l'heure, concentrons-nous plutôt sur la finale de Koh-Lanta Fidji, actualité du jour oblige. 

Koh-Lanta, c'est notre plus vieux jeu d'aventures, acheté par TF1 en cachette de M6 en 2001, alors que les deux chaînes avaient conclu un "pacte de non-agression" dans lequel elles s'engageaient à ne pas diffuser de télé-réalité. C'est d'ailleurs en apprenant la "trahison" de la première chaîne d'Europe que la Six avait, elle, décidé de se lancer dans l'aventure du Loft Story, avec le succès sidéral et sidérant que l'on sait. Tout cela était de bonne guerre. TF1 n'avait d'ailleurs pas fait le mauvais choixKoh-Lanta étant toujours là. Et même tellement là que l'on dirait l'adaptation télé de Un Jour sans fin, façon dès que c'est fini, ça recommence. "Il n'y a pourtant que deux saisons par an, rectifie le présentateur Denis Brogniart, soit deux fois 14 soirées, donc 28 vendredi au total". Plus quatre spéciales. 

C'est certain qu'à première vue, et justement vu de loin, c'est trop. Sauf que l'émission garde ses fidèles et fascine toujours 35% du public féminin, sans parler des jeunes, qui apprécient tellement cette émission hebdomadaire qu'ils en lâchent leur smartphone. Si ce n'est pas un signe, ça ! Les Koh-Lantaphobes vont donc devoir se faire une raison et une oraison, il en va de ce programme comme du coryza, il résiste ! La production sait tout de même parfois varier les plaisirs : le cru printemps 2018 sera ainsi exclusivement composé d'anciens de Koh-Lanta

À lire aussi
Denis Brogniart présente cette nouvelle saison de "Koh-Lanta" Télévision
"Koh-Lanta, la guerre des chefs" : ce qu'il faut attendre de la nouvelle saison

Mais pas des gagnants désireux de s'offrir un supplément d'adrénaline. Il s'agira au contraire de faire revenir ceux qui avaient quitté l'aventure prématurément, victimes d'un oursin ou de teignes en tous genres, sans parler de ceux qui étaient tombés de haut en tombant aussi des poteaux. À ceux-là les grands frissons et le grand air, mais aussi la perspective de revenir secs et rissolés comme des frites Vivagel. 

L'effet de curiosité sera moindre pour ce produit bien dérivé que pour "L'Aventure Robinson"

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Reste que, l'an prochain, l'effet de curiosité sera moindre pour ce produit bien dérivé que pour L'Aventure Robinson, une émission tournée la semaine dernière et qui, sauf votre respect, tient certes de Koh-Lanta, mais aussi, a priori, des concepts À l'état sauvage et The Island. Soit dit sans que ce soit un reproche. Le principe de cette nouvelle émission ? Denis Brogniart lâche deux célébrités "au bout du monde et d'elles-mêmes" pour que, grâce à leur endurance, leur intelligence et leur entraide, elles se tirent d'affaire en récoltant le plus d'argent possible pour "La chaîne de l'espoir", qui soigne gratuitement des enfants privés de soins dans leur pays. 

Quel bon vendeur, ce Denis Brogniart

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

"J'ai été bluffé par les artistes Maître Gims et Kendji Girac. Ils ont été héroïques. Ils sont arrivés chanteurs, et repartis Robinson". Quel bon vendeur, ce Denis Brogniart : il arriverait à vendre des tongues et des paréos à un eskimo par moins 40 degrés ! J'ai ainsi déjà envie de les voir transpirer ailleurs que sur scène. Gravir le Mont Blanc à cloche-pieds et à reculons serait apparemment quasiment plus facile que d'accomplir ce qu'ils ont accompli. On verra ça d'ici quelques mois mais j'en connais une que cela n'impressionnera peut-être plus : Adriana Karembeu qui, elle, a suivi Mike Horn au Népal pour M6. C'est assurément le plus dur de tous les À l'état sauvage proposés jusqu'à présent. Même les caméras tournaient de l'oeil, qui justement ne pouvaient plus tourner du tout ! Du moins la fureur des éléments la dispensait-elle de l'envie d'aliments. Il suffisait, au visionnage, de regarder l'état des doigts et des lèvres de l'ex-top-modèle pour comprendre que ce n'était pas du chiqué. Le programme jette un froid au vrai sens du terme.

Quant à moi - pardon d'évoquer en conclusion mon cas personnel - je devrais être au Panama pour Celebrity Island" (titre pompeux), cette expérience de vie et surtout de survie obligeant des "personnalités" à s'entraider pour supporter (voire apprécier) un quotidien privé de tout sur l'île où elles ont été parachutées par Mike Horn. Ma direction avait donné son accord, qu'elle en soit remerciée, même si des "problèmes d'intendance et d'agenda" ont fait "capoter" une participation qui m'aurait éloignée de Paris jusqu'au 20 décembre. 

J'aurais d'autant plus aimé tenter et tester l'aventure que j'y aurais retrouvé mon "complice" Christian Califano, célèbre rugbyman avec qui j'étais en tandem en Inde pour Pékin Express. Quel regret ! Toute sédentaire que je sois, j'espère bien "franchir un jour ce cap" (Horn, évidemment), et le faire avant que mes points de retraite comptent plus que mes points-de-côté !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Koh Lanta Télévision TF1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791451495
"Koh-Lanta" : "L'émission fascine toujours", analyse Isabelle Morini-Bosc
"Koh-Lanta" : "L'émission fascine toujours", analyse Isabelle Morini-Bosc
ÉDITO - La journaliste revient sur le succès du jeu d'aventures de TF1. Succès qui pourrait être détrôné par "L'Aventure Robinson", prochain programme de la chaîne ? Réponses.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/koh-lanta-l-emission-fascine-toujours-analyse-isabelle-morini-bosc-7791451495
2017-12-15 21:21:48
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Qp2HJgrWVQfd9laE-Epr8A/330v220-2/online/image/2017/1026/7790687631_un-totem-de-koh-lanta.PNG