1 min de lecture People

Jean-Pierre Bacri "n'était pas râleur" mais "un révolté ",  selon Cédric Klapisch

Le réalisateur Cédric Klapisch a rendu hommage à l'acteur décédé le 18 janvier dernier, à l'âge de 69 ans. Selon lui, Jean-Pierre Bacri "n'était pas râleur", mais "un révolté".

L’acteur Jean-Pierre Bacri, décédé le 18 janvier 2021, à Paris, le 2 décembre 2015.
L’acteur Jean-Pierre Bacri, décédé le 18 janvier 2021, à Paris, le 2 décembre 2015. Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Cédric Klapisch a tenu à rendre hommage à son ami Jean-Pierre Bacri, décédé d'un cancer à l'âge de 69 ans, le 18 janvier 2021. Le réalisateur de L'Auberge espagnole a décrit sa vision personnelle du comédien qui d'après lui "n'aurait pas aimé sa mort", puisqu'elle s'est accompagnée d'un "déchaînement médiatique un peu criard". Mais surtout, il a tenu à souligner que Jean-Pierre Bacri "n'était pas râleur", mais "un révolté"

"Pour moi, tu n'étais pas râleur ou bougon, tu étais un révolté (…). Tu avais juste de l'urticaire vis-à-vis de l'injustice, une hypersensibilité authentique de toutes les dérives toxiques de la société", a-t-il écrit sur Facebook, lundi 25 janvier. "Un vrai homme de gauche" animé par "des opinions fortes", explique Cédric Klapisch. Un homme qui refusait de signer "des tribunes comme le font ceux qui s'autoproclament polémistes".

Le réalisateur conclut son texte en se remémorant leur rencontre grâce au comédien Jean-Pierre Darroussin et le tournage du film Un air de famille sorti en 1995 dans lequel Jean-Pierre Bacri joue aux côtés d'Agnès Jaoui. "C’était beau de vous voir à l’œuvre tous les deux. Chacun aidant et enrichissant l'autre", écrit-il, avant de lancer "Tu vas me manquer terriblement". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Cinéma Cédric Klapisch
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants