3 min de lecture Télévision

Isabelle Morini-Bosc : "Shy'm a gaffé en publiant une photo d'animal dépecé"

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur les révélations privées que font les stars, dûes souvent à "un manque de jugeote".

Shy'm a tweeté une photo de l'émission "À l'état sauvage"
Shy'm a tweeté une photo de l'émission "À l'état sauvage" Crédit : VALERY HACHE / AFP
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

On le sait, s'il est inutile que chacun de nous dise tout ce qu'il pense, il est utile qu'il pense tout ce qu'il dit : cela permet déjà de gagner du temps. Le problème, c'est que se répand aujourd'hui l'idée que l'on peut tout raconter tout le temps et à tout le monde. Voire, pire, qu'il faut tout balancer tout le temps et à tout le monde.

Devons-nous donc désormais ajouter aux espèces en voie d'extinction les éminences grises, ces créatures de l'ombre qui savent et ne parlent pas, histoire de mener secrètement des négociations importantes ? Quand vous pensez qu'à l'heure actuelle, même les présidents des grandes nations twittent autant que nos voisins de quartier et nous-mêmes.

Mais laissons de côté la politique et ceux qui la font (voire la défont), pour nous concentrer plutôt sur l'évolution des comportements dans les médias et le show business. Avec une première constatation : l'heure est au grand déballage généralisé. C'est parfois amusant de constater que les vedettes continuent à s'indigner logiquement des révélations que la presse people fait sur elles, alors que désormais, elles sont les premières à raconter avec enthousiasme leur quotidien ultra-privé, un quotidien que les magazines ne songeaient pas (encore) à évoquer.

À lire aussi
Muriel Robin, Jade et Eric Dussart Eric Dussart
Pourquoi Muriel Robin ne fera pas "Danse avec les stars"

Des révélations dues à un manque de jugeote

C'est évidemment leur droit mais à la campagne, on appelle ça "mettre le ver dans le fruit". Le grand public ne saurait en effet rien si, de plus en plus, elles ne se mettaient pas elles-mêmes en scène en dehors des plateaux.

Est-ce bien utile de préciser au passage que cette nouvelle tendance fait couler beaucoup d'encre du côté des avocats des hebdomadaires, qui s'interrogent sur les très grosses sommes versées par principe aux stars. Attirer l'attention sur soi peut être une vraie stratégie et une façon de prendre les médias de vitesse. Sauf que vu de loin, cela semble trop souvent correspondre à un simple manque de jugeote. 

Que d'énergie négative dépensée à cause d'un manque de recul.

Isabelle Morini-Bosc
Partager la citation

Deux exemples récents illustrent cette tendance que nous avons à raconter notre vie avant de la vivre. Elle concerne deux personnes pour qui j'ai, au demeurant, de l'affection : la première, c'est Kev Adams, qui doit prochainement accompagner Frédéric Lopez dans Rendez-vous en terre inconnue, histoire de passer quelques jours au sein d'un peuple authentique menacé par l'urbanisation. C'est le bon moment de le faire pour ce jeune acteur qui a vécu une année contrastée, après une série discontinue de succès en tous genres. 

Mais quelle mouche l'a piqué (avant le départ) et l'a poussé à révéler sur le net sa décision de faire l'émission. On imagine la colère d'un Frédéric Lopez ultra-secret, qui déteste que l'on raconte et se la raconte avant l'heure. On ne s'étonnera donc pas qu'il lui ait demandé de retirer son tweet et honnêtement, même s'il y a plus grave, on comprend. 

Le scandale de la photo de Shy'm

Venons-en maintenant à la chanteuse Shy'm. Le fait d'être intelligente ne l'a pas empêchée de gaffer. Choisie par M6 et Mike Horn pour aller au bout de l'aventure et d'elle-même (au Népal) grâce à l'émission À l'état sauvage, elle n'a rien trouvé de mieux que de balancer sans explication et sur internet une photo d'animal dépecé.

D'où venait cette carcasse? Le binôme avait-il tué pour se nourrir ? De nombreuses associations de défense des animaux ont évidemment mal réagi, exigeant de la future présentatrice de la Nouvelle Star qu'elle explique, et surtout s'explique. 

Car enfin, le principe de l'émission étant de survivre dans une région où rien ne passe sauf quelques animaux sauvages, cette artiste branchée ne devait posséder aucun smartphone. Après enquête, il s'est avéré que l'honneur de l'émission et le sien propre étaient saufs : la photo avait été prise avant le début du tournage, et l'équipe n'était pas responsable de la mort de l'animal. Mais que d'énergie négative dépensée à cause d'un manque de recul. Et comme dit l'autre, le recul, c'est indispensable pour aller de l'avant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Télévision People Médias
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789134551
Isabelle Morini-Bosc : "Shy'm a gaffé en publiant une photo d'animal dépecé"
Isabelle Morini-Bosc : "Shy'm a gaffé en publiant une photo d'animal dépecé"
ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc revient sur les révélations privées que font les stars, dûes souvent à "un manque de jugeote".
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-shy-m-a-gaffe-en-publiant-une-photo-d-animal-depece-7789134551
2017-06-27 19:36:06
https://cdn-media.rtl.fr/cache/d2pAsYGoDLoeGURvra6znw/330v220-2/online/image/2017/0627/7789134804_shy-m-a-tweete-une-photo-de-l-emission-l-etat-sauvage.jpg