1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Isabelle Morini-Bosc : "'Danse avec les stars' a séduit 47% des 15-24 ans"
2 min de lecture

Isabelle Morini-Bosc : "'Danse avec les stars' a séduit 47% des 15-24 ans"

ÉDITO - Isabelle Morini-Bosc fait le point sur les audiences du week-end dernier. Et les 15-24 ans n'ont pas boudé les divertissements "familiaux" "Koh-Lantha" et "DALS".

Camille Lou a livré une prestation sensuelle pour ce second prime de la nouvelle saison de "Danse avec les stars".
Camille Lou a livré une prestation sensuelle pour ce second prime de la nouvelle saison de "Danse avec les stars".
Crédit : Capture d'écran MyTF1
Isabelle Morini-Bosc

Si l'on commençait la semaine par une petite mise au point, assortie de quelques points sur les "i". Non, pas sur celui d'I-Télé ! Pour cela, on attendra demain. Il sera alors toujours temps de faire une sorte de "bilan de la quinzaine". Pas la quinzaine du blanc, en ce qui concerne Jean-Marc Morandini qui laisse tout le monde "lessivé". Le journaliste n'a en effet pas "senti", pas "voulu sentir" l'évolution d'une situation qui exigeait, qui exige de lui qu'il se retire, autrement dit qu'il renonce momentanément de son plein gré à l'antenne. Faute de "retrait", de ce retrait, il aura une retraite, mais au sens de "retraite de Russie", et cette retraite-là aussi jette un froid ! 

Les seuls qui peuvent éventuellement se passionner pour le "spectacle sociologique" offert depuis une semaine sur et autour d'I-Télé, ce sont les psys, qui ont là un passionnant "cas d'école" à étudier, une école avec bancs de classe et surtout bancs de touche. Quel terrain d'observation ! Ils appelleront ça le "syndrome Morandini" comme il y a le syndrome de Stockholm ou le réflexe de Pavlov. Jean-Marc Morandini risque d’apparaître durablement comme le journaliste qui avait des antennes pour sentir les "bons coups journalistiques", mais qui n'en a plus pour sentir que, englué dans une "affaire de corruption aggravée sur mineurs", il ne peut justement plus réquisitionner la sienne, d'antenne, à son seul profit. Contre tous les autres. Du moins pour le moment.

Les 15-34 ans au rendez-vous devant "Koh-Lanta" et "Danse avec les stars"

Alors, en attendant le chapitre suivant, avant aussi d'étudier demain le rapport meurtrier de la Cour des Comptes sur France Télévisions, on a le droit de s'offrir un trou normand médiatique, ou plutôt "médiamétrique", en citant quelques chiffres intéressants. Que constate-t-on par exemple ce weekend ? Que, vacances ou pas, le public n'a pas snobé les programmes. Même (surtout) les "formats" jugés vieillissants, "fédèrent". Prenez Koh-Lanta avec 6,3 millions de fidèles vendredi, le jeu d'aventures gagne 900.000 "individus de tous sexes", comme on dit ! Mieux : 59% des jeunes "disponibles", sont sur TF1 (et 49% des 15-34 ans). Ils apprécient donc encore de regarder "en famille" et sur un "grand petit écran" un divertissement d'aventures familial ? Il semblerait, et cela se reproduit le lendemain ! 

Les résultats sont certes moins remarquables et remarqués que la veille, mais 45% des 4-14 ans (et 47% des 15-24 ans) sont devant le télé-crochet de danses de salon Danse avec les stars. Est-ce à dire que seuls les "perdreaux de l'année comptent" ? Evidemment, non ! Le public senior, présent un peu partout et partout très présent, a entre autres "fait" samedi le succès de l'excellent polar de France 3 Crime à Martigues. À qui profite le crime ? À France 3 puisque, durant les 90 minutes que dure ce téléfilm, il est en tête en "concurrence frontale", comme disent les analystes. 

À lire aussi

Et parce qu'on a un bon fond, on va finir en citant pêle-mêle tous ceux qui se sont, là, distingués par leurs prestation: Xavier Demoulins et Nathalie Renoux pour le 19h45, Thierry Ardisson avec Salut les terriens sur C8, ou bien sûr encore Laurent Ruquier, qui a définitivement installé son hebdomadaire "On n'est pas couchés" cru 2016. Et pour le reste, vu qu'il va effectivement falloir évoquer toutes "les affaires qui fâchent", on n'est effectivement pas couché.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/