3 min de lecture Musique

Eurovision 2019 : Bilal Hassani a "enlevé Twitter de son téléphone pour se protéger"

RENCONTRE - La pression monte à Tel Aviv avant la première demi-finale de l'Eurovision. Pour la première fois les téléspectateurs français pourront découvrir un bout de la prestation de Bilal Hassani sur France 4 qui diffuse cette première partie de la compétition.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Eurovision 2019 : Bilal Hassani a "enlevé Twitter de son téléphone pour se protéger" Crédit Image : Thomas Hanses | Crédit Média : Laurent Marsick | Durée : | Date : La page de l'émission
Laurent Marsick
Laurent Marsick
édité par Aymeric Parthonnaud

Il est un peu plus d'une heure du matin lorsque Bilal rejoint son hôtel après une énième répétition. Il répétera une quinzaine de fois avant la grande finale. Dans un long manteau à carreau, le candidat français n'est pas du tout fatigué. Souriant, il accepte de répondre à quelques questions. Installé dans le hall de l’hôtel, sur de grands canapés, Bilal semble détendu, apaisé, il semble savourer chaque instant. Y compris lorsqu'il faudra aller se coucher, il a préféré rejoindre l'équipe de la délégation française qui débriefe autour d'un verre.

Avant de lui tendre un micro, Bilal s'excuse : "Vous n'allez pas me parler des bookmakers ?". Il est en effet remonté de la 12e à la 3e place, on le donne pour favori... On le rassure : "Non". Et Bilal d'expliquer : "Ce que j’ai fait avant ma première répétition officielle le 9 mai en arrivant ici à Tel Aviv : j’ai enlevé Twitter de mon téléphone… Je me suis juste laissé Instagram parce que c’est moins toxique et donc depuis je ne vais plus sur les réseaux sociaux, je n’ai pas lu un seul avis sur la performance je n'ai pas vu les réactions des gens, je ne sais pas s'ils "kiffent" ou pas". 

"J’ai vu des réactions directes avec des êtres humains quand je suis sorti de la répétition en conférence de presse et sur le 'orange carpet' qui étaient très impressionnants pour moi, et le fait de ne pas checker ces chiffres, et ces réseaux sociaux, et bien ça me détend énormément, raconte-t-il. J’ai plus l’impression de livrer une performance que d’être dans une compèt' avec tout le poids de mon pays … après peut-être que samedi matin ça changera… mais là ça va".

>
France ¿¿ - Bilal Hassani - Roi - First Rehearsal - Eurovision 2019

Deux danseuses singulières, comme lui

Sur la scène Bilal a choisi de ne pas être seul. Deux danseuses l'accompagnent, deux jeunes filles qui, comme Bilal, ont souffert de discrimination. La première s'appelle Lizzy Howell, l'autre Lin Ching Lang. Pour Bilal cette association est une vraie réussite : "J’avais plein de questions, je me disais peut-être que personne ne va comprendre l’histoire de 3 personnes différentes en même temps et en 3 minutes… C’est très court. Mais pour l’instant j’ai l’impression que c’est un pari gagné parce que les gens que je rencontre semblent comprendre, semblent être touchés et se reconnaissent parfois dans la performance" explique Bilal Hassani.

"Ce qui m’a parlé, c’est que Lizzy n’a pas le physique accepté par la société pour être danseuse… Elle n’a pas écouté ça, elle s’est battue et elle danse, et je me suis reconnu dans cette histoire… Comme moi, on m’a souvent dit qu’il fallait que j’arrête, que je devais me cacher. Et puis il y a Lin qui vient de Taiwan, qui est sourde de naissance et elle danse. Elle aussi, on a essayé de l’empêcher de danser." Le regard de Bilal se perd deux secondes, ses yeux s'illuminent, comme s'ils revivait en accéléré la rencontre avec ces deux danseuses. "On a pleuré", glisse le jeune homme. 

À lire aussi
Murray Head dans "Le Grand Studio RTL" Musique
VIDÉOS - Murray Head en concert dans "Le Grand Studio RTL"

Puisque la jeune artiste ne peut pas se caler sur la musique, c'est le chanteur qui lui indique le rythme à suivre. "Pendant la performance explique Bilal, je glisse ma main près de son oreille et je tapote pour lui donner le "un-deux"… La jeune fille se met alors à danse en comptant ses pas dans sa tête. Elle ressent aussi dans ses pieds les vibrations de la chanson au sol". L'effet est bluffant. "Je voulais faire quelque chose de vrai, conclut Bilal, je voulais aussi embellir le morceau pour qu’il soit juste et honnête. Notre objectif c’était d’être fier de la performance… et pour l’instant je le suis ! "

Quand et comment regarder l'émission ?

Ce mardi 14 mai, lors de la première demi-finale, Bilal Hassani, Lyzzi et Lin donneront un aperçu de Roi. Une prestation à suivre sur France 4 à 21h avec aux commentaires André Manoukian et Sandy Heribert. La grande finale aura lieue samedi 18 mai et sera retransmise dans 200 millions de foyers à travers le monde, et sur France 2 pour nous. Aux commentaires : Stéphane Bern et André Manoukian.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Musique Eurovision Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants