3 min de lecture Polémique

Emma Watson et Daniel Radcliffe défendent les personnes trans face à J. K. Rowling

Depuis que J.K. Rowling a publié des tweets transphobes, les acteurs et actrices de la saga s'expriment pour apporter leur soutien aux personnes trans.

Emma Watson à l'avant-première mondiale des "Filles du Dr. March" à New York le 7 décembre 2019.
Emma Watson à l'avant-première mondiale des "Filles du Dr. March" à New York le 7 décembre 2019. Crédit : ANGELA WEISS / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Daniel Radcliffe, Bonnie Wright, Emma Watson. Depuis que l'auteure de "Harry Potter" J. K. Rowling a publié une série de tweets transphobes, les acteurs et actrices de la saga multiplient les messages de soutien aux personnes trans. Et en particulier aux fans des aventures du sorcier qui se retrouvent désemparés face aux prises de position controversées de l'écrivaine idole de leur enfance.

Le 6 juin, J.K. Rowling a ironisé sur le titre d'un article parlant de "personnes qui ont leurs règles". "Les personnes qui ont leurs règles. Je suis sûre qu’il existait un mot pour ça. Quelqu’un peut m’aider, Wumben ? Wimpund ? Woomud ?", a-t-elle commenté en faisant référence au mot "woman", qui signifie femme en anglais.

Cette remarque a immédiatement été critiquée pour sa transphobie : les personnes trans et non-binaires peuvent aussi avoir leurs règles.

J.K. Rowling accusée de transphobie

Depuis quelques années, J.K. Rowling s'illustre sur Twitter comme soutien de positions associées à celles des féministes matérialistes, plus communément appelées TERF ("Trans-exclusionary radical feminists). Cette branche du féminisme considère qu'une femme se définie par son sexe biologique et non le genre auquel elle s'identifie, qui lui est construit socialement. 

À lire aussi
Jade, Pascal Praud et Eric Dussart Eric Dussart
Pascal Praud dénonce "le politiquement correct qui dégouline" à la télé

Dans un long texte publié sur son site internet après ses derniers tweets, J.K. Rowling revient sur son cheminement intellectuel et revendique par exemple qu'être "une femme n'est pas un costume". Une position transphobe puisqu'elle nie le vécu, le ressenti et l'expérience des personnes trans, dont le genre ne correspond pas à celui qu'on leur a assigné à la naissance sur la base de ce-dit sexe biologique. 

En France, de manière similaire, une tribune féministe avait été accusée de transphobie en février dernier car elle revendiquait cette primauté du sexe biologique sur le genre. Intitulée "Trans : suffit-il de s’autoproclamer femme pour pouvoir exiger d’être considéré comme telle ?" elle citait pour partie les mêmes arguments que ceux utilisés par J. K. Rowling.

Les femmes trans sont des femmes

Daniel Radcliffe
Partager la citation

Face à la transphobie assumée des propos de J. K. Rowling de nombreux et nombreuses fans de la saga "Harry Potter", en particulier celles et ceux appartenant à la communauté LGBTQ+, se sont sentis orphelins. C'est une des raisons pour lesquelles les prises de parole de Daniel Radcliffe et Emma Watson ont été largement saluées. 

"Les personnes trans sont ce qu'elles disent être et méritent de vivre leurs vies sans être constamment remises en question ou qu'on leur dise qu'elles ne sont pas qui elles sont", a réagi l'interprète d'Hermione Granger sur Twitter mercredi 10 juin. "Les femmes trans sont des femmes", a pour sa part écrit Daniel Radcliffe dans une tribune publiée sur le site internet de The Trevor Project, une organisation qui vient en aide aux jeunes personnes de la communauté LGBTQ+.

Des mots repris par l'actrice Bonnie Wright, interprète de Ginnie Weasley dans les films de la saga. "Si Harry Potter était une source d'amour et de sentiment d'appartenance pour vous, cet amour est infini et à accepter sans jugement ni remise en question", a-t-elle ajouté sur Twitter. Quelques jours avant, Chris Rankin, interprète de Percy Weasley, frère de Ginnie avait lui aussi tenu à adresser un message aux personnes trans. "Nous vous aimons. Je ne peux le dire assez. Vous êtes des personnes merveilleuses et vous méritez d'être traitées comme telles".

Evanna Lynch, qui joue le rôle de Luna Lovegood, s'est plus mesurée. Tout en assurant qu'elle n'était "pas d'accord" avec J. K. Rowling qui selon elle est du "mauvais côté du débat", l'actrice a appelé à la bienveillance et à la raison. "Je pense que c'est irresponsable de discuter de ce sujet délicat sur Twitter à travers des pensées raccourcies et je souhaiterais que Jo (J. K. Rowling) ne le fasse pas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Harry Potter Emma Watson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants