2 min de lecture People

Daisy Coleman, victime de viol au cœur d'un documentaire Netflix, s'est suicidée

Melinda Coleman, la mère de Daisy Coleman, a annoncé la disparition de sa fille sur les réseaux sociaux le 5 août 2020.

Daisy Coleman, victime de viol et d'harcèlement, est morte le 5 août 2020
Daisy Coleman, victime de viol et d'harcèlement, est morte le 5 août 2020 Crédit : Instagram @Daisy Coleman
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Daisy Coleman, qui avait raconté dans le documentaire Netflix, Audrie et Daisy, le viol dont elle avait été victime et le harcèlement qui avait suivi après sa plainte, s'est suicidée à 23 ans. C'est sa mère, Melinda Coleman, qui a donné l'information, ce 5 août 2020. 

"Ma fille Catherine Daisy Coleman s'est donné la mort cette nuit. Si vous lisez des messages qui vous paraissent fous, c'est parce que j'ai appelé la police pour prendre de ses  nouvelles. Elle était ma meilleure amie et une fille formidable. Je pense qu'elle voulait faire croire que je peux vivre sans elle, mais je ne peux pas. J'aurais aimé lui enlever la douleur ! Elle ne s'est jamais remise de ce que ces garçons lui ont fait, et c'est complètement injuste. Ma petite fille est partie", écrit Melinda Coleman sur Facebook

Daisy Coleman a été violée lors d'une soirée en 2012 à Maryville dans le Missouri. Elle avait 14 ans. Le viol a été filmé sur un téléphone par un des garçons de la soirée. Les heures suivant l'agression, elle avait été laissée dehors dans le froid, simplement vêtue d'un T-shirt. Son agresseur présumé, Matthew Barnett (19 ans) petit-fils d'un ancien représentant du Parti Républicain, a été arrêté, accusé d'agression sexuelle. Les charges ont été abandonnées, mais il a finalement été condamné à quatre mois de prison, transformés en deux ans de probation et 1.800 dollars de dommages et intérêts pour Daisy Coleman.

>
AUDRIE & DAISY Trailer (2016)

Son histoire, Daisy Coleman l'a raconté dans le documentaire Netflix sorti en 2016 Audrie et Daisy. La jeune femme raconte le harcèlement dont elle a été victime, ainsi que sa famille après avoir porté plainte contre Matthew Barnett. L'histoire d'Audrie Pott (15 ans) y est aussi racontée : après avoir été agressée sexuellement et victime d'harcèlement en ligne, elle s'est suicidée. Daisy Coleman avait tenté de mettre fin à ses jours à 16 ans. 

>
Audrie & Daisy | #StopTheShame | Netflix
À lire aussi
Gérard de Villiers le 28 septembre 2007 à Paris people
Gérard de Villiers : un destin dans l'ombre des services secrets

Après son témoignage dans le documentaire, Daisy Coleman avait créé l'Organisme de prévention des agressions sexuelles, SafeBAE en 2017. "J'ai vraiment l'impression que les gens ont une certaine opinion et perception de moi, car ils n'ont pas été éduqués. C'est exactement la raison pour laquelle j'essaie de sensibiliser l'opinion publique à ce qui se passe dans notre société", confiait la survivante au média américain People.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Netflix Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants