2 min de lecture People

Barry White et sa voix légendaire : la nuit qui a tout changé

PODCAST - Barry White n'était pas le triomphant baryton de l'amour. S'il s'accrochait à la chanson comme à un fil d'Ariane, c'était pour éviter de se perdre dans les méandres de son passé. Et s'il portait des habits de lumière, c'était pour oublier son côté obscur qui trop souvent venait peupler ses rêves...

came´ra- Confidentiel Confidentiel Jean-Alphonse Richard iTunes RSS
>
Barry White et sa voix légendaire : la nuit qui a tout changé Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard Journaliste RTL

Barry Eugene Carter est né le 12 septembre 1944 à Galveston. Il ne gardera aucun souvenir de cette petite ville du Texas davantage connue pour ses ouragans que pour la naissance de celui qui sera un jour surnommé le Colosse de l'Amour. Barry ne se souviendra pas non plus de son père Melvin White, un manutentionnaire volage qu'il ne croisera qu'épisodiquement. Il adoptera toutefois son nom White, plutôt que celui de sa mère, Carter, pour monter sur scène.

La mère de Barry White est célibataire, professeur de musique et il a un frère, Darryl, treize mois de moins que lui. Tellement ressemblant qu'il est fréquent qu’on les prennent pour des jumeaux. Darryl sera un frère inséparable. Mais aussi son double le plus sombre, sa mauvaise conscience, l'exemple à ne pas suivre. Barry passera presque quarante ans à essayer de le sauver. Sans jamais y parvenir...

Barry White surdoué et génie musical en herbe. En cette fin des années 50, les bonnes fées se sont manifestement  penchées sur son berceau. Mais conte parfait s'arrête là. La musique n'est en effet pas l'unique conseillère de la vie du jeune Barry. Trop souvent livré à lui même, a ses mauvaises fréquentations et à son frère. Dès l'âge de huit ans Darryl a fait un premier séjour en maison de correction. Comme lui, Barry White s’enfonce dans la délinquance. Cambriolages d'appartements, vols dans des voitures et rackets minables. "Avec mon frère nous formions un petit gang, craint et respecté dans les rues du quartier" dira le chanteur...

Barry White a une vingtaine d'années et il survit en multipliant les petits boulots. Avec sa stature d'homme fort, il n'a aucun mal à se faire embaucher sur les chantiers de construction ou comme manutentionnaire. Il vend des jouets dans une boutique et livre des journaux. L'argent qu'il gagne parvient tout juste à nourrir une famille qui, pour manger à sa faim, a recours aux services sociaux de la ville. L'avenir n'a rien d'encourageant mais pas question de retomber dans la délinquance. Pour s'en sortir, espère t-il, il lui reste la musique et surtout...la chanson...

L'invité "Confidentiel"

À lire aussi
Christina Milian avec sa fille Violet et Matt Pokora people
Coronavirus : Matt Pokora vivement critiqué après "une blague" sur la coiffure de sa belle-fille

Sébastian Danchin, spécialiste de la culture afro-américaine, auteurs de plusieurs ouvrages sur les grandes figures de la musique. 

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
People Divertissement Soul music
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants