1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Alec Baldwin auteur d'un tir mortel : l'armurière ignorait la présence de "balles réelles"
2 min de lecture

Alec Baldwin auteur d'un tir mortel : l'armurière ignorait la présence de "balles réelles"

L'armurière, Hannah Gutierrez Reed, a assuré vendredi ne pas avoir eu connaissance de la présence de "balles réelles" sur le tournage du film "Rush". Elle aurait bien sécurisé les armes avant l'accident mais pas les munitions.

Des fleurs déposées devant l'entrée de la zone de tournage du film "Rush", en hommage à Halyna Hutchins, tuée accidentellement par Alec Baldwin la semaine dernière
Des fleurs déposées devant l'entrée de la zone de tournage du film "Rush", en hommage à Halyna Hutchins, tuée accidentellement par Alec Baldwin la semaine dernière
Crédit : Mostafa Bassim Adly / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Florise Vaubien & AFP

C'est la première fois depuis l'accident mortel survenu sur le tournage du film Rush que Hannah Gutierrez Reed s'exprime publiquement. Jeudi 21 octobre, Halyna Hutchins, 24 ans, avait été tuée accidentellement par un tir déclenché par l'acteur Alec Baldwin. L'armurière n'aurait jamais eu connaissance de la présence de "balles réelles", ont affirmé ses avocats ce vendredi 29 octobre. Elle a assuré avoir bien sécurisé les armes lors de la pause-déjeuner avant l'accident mais pas les munitions, qui sont restées sur un chariot d'accessoires près du plateau. 

Sa défense a par ailleurs souligné, dans un communiqué transmis à l'AFP, que ce drame ne se serait jamais produit "si des munitions réelles n'avaient pas été introduites" sur le tournage. Les avocats du cabinet Jason Bowles rejettent ainsi toute responsabilité de leur cliente dans le décès de la directrice de la photographie Halyna Hutchins, 24 ans, tout en assurant que Mme Reed ne connaît pas "la provenance de ces munitions réelles". 

Les armes étaient sous clef chaque nuit et pendant les repas

La défense de Hannah Gutierrez Reed

"Les armes étaient sous clef chaque nuit et pendant les repas", selon la responsable, une mesure de précaution essentielle sur un tournage. Pour rappel, ses fonctions consistent à assurer la sécurité dans l'usage des armes utilisées pour les besoins d'un long-métrage. L'armurier doit s'assurer en permanence qu'elles ne présentent pas de danger pour l'équipe. 

Dans le cadre de l'enquête, supervisée par le shérif du comté de Santa Fe, Adan Mendoz, 500 cartouches, factices ou à blanc, ont été saisies, parmi lesquelles semblent aussi se trouver des munitions réelles, a-t-il indiqué. Ces munitions sont totalement proscrites sur un tournage par un règlement très strict dans l'industrie du cinéma, précisément pour éviter ce genre d'accident. La police scientifique devra prochainement expertiser ces munitions et la balle qui a fini sa course dans l'épaule du réalisateur Joel Souza, blessé lors du tir.

Alec Baldwin "coopère complètement"

À lire aussi

Le drame s'était déroulé à Santa Fe (Nouveau-Mexique) le 21 octobre dernier : la victime, la directrice de la photographie Halyna Hutchins, avait été touchée par un tir accidentel déclenché par l'acteur Alec Baldwin. Après avoir été transportée à l'hôpital, elle avait finalement succombé à ses blessures. 

Le comédien, interrogé puis libéré par la police, "n'a pas de mots pour exprimer" son "choc" et sa "tristesse" face à ce "tragique accident", a-t-il confié sur Twitter à la suite de la tragédie. L'acteur a salué la mémoire de la professionnelle, "une épouse, une mère et une collègue profondément admirée", tout en rappelant qu'il "coopère complètement avec l'enquête policière pour déterminer comment ce drame s'est produit". 

D'après plusieurs témoignages, rapportés sur le site spécialisé The Wrap, qui cite des sources proches du tournage, certains membres de l'équipe se seraient entraîné quelques heures seulement avant l'accident en tirant avec des balles réelles sur des cannettes de bière. Mais Hannah Gutierrez Reed a déclaré n'avoir "jamais vu quiconque tirer des munitions réelles avec ces armes" tout soulignant qu'"elle ne l'aurait jamais permis". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/