2 min de lecture États-Unis

A$AP Rocky : pour Donald Trump, "la Suède a laissé tomber la communauté afro-américaine"

Après le renvoi vers un tribunal suédois d'A$AP Rocky et de deux de ses proches, Donald Trump a exprimé sa déception et utilisé le #FreeRocky, faisant réagir la Twittosphère.

Le rappeur A$AP Rocky, le Premier ministre suédois Stefan Lovfen et le Président des États-Unis, Donald Trump.
Le rappeur A$AP Rocky, le Premier ministre suédois Stefan Lovfen et le Président des États-Unis, Donald Trump. Crédit : THOMAS SAMSON, DAVID MCNEW, ROBERTO SCHMIDT / AFP
Paola
Paola Guzzo

Mais où cette affaire s'arrêtera-t-elle ? Donald Trump ne cesse de s'exprimer sur Twitter pour demander la libération du rappeur A$AP Rocky, détenu en Suède à cause d'une bagarre dans les rues de Stockholm, le 30 juin 2019

Jeudi 25 juillet 2019, Donald Trump a réagi à l'annonce du renvoi au tribunal du rappeur et de deux de ses proches, malgré les arguments de la défense invoquant la légitime défense et la provocation

"Je suis très déçu que le Premier ministre Stefan Lövfen n'ait pas été capable d'agir. La Suède a laissé tomber notre communauté afro-américaine", écrit-il dans un premier tweet. "J'ai regardé les vidéos d'A$AP Rocky, il était suivi et harcelé par des fauteurs de troubles. Traitez les Américains équitablement !", poursuit-il avec le #FreeRocky, utilisé par les soutiens de Rakim Mayers aka A$AP Rocky.  Mark Brzezinski, l'ancien ambassadeur des États-Unis en Suède avait lui aussi dénoncé une "injustice à caractère racial". 

Donald Trump soutien publiquement A$AP Rocky depuis que Kim Kardashian l'a contacté. Il a réitéré ses attaques envers le gouvernement suédois dans un second tweet : "Rendez sa liberté à A$AP Rocky. Nous faisons tellement pour la Suède, mais il semblerait que ce ne soit pas réciproque. La Suède devrait se concentrer sur ses vrais crimes !". 

Des afro-américains réagissent sur Twitter

À lire aussi
Steve Harvey, présentateur de Miss Univers People
Miss Univers 2019 : Steve Harvey fait une gaffe une seconde fois

Le tweet de Donald Trump et son utilisation du hashtag #freeRocky n'a pas manqué de faire réagir sur Twitter. De nombreux twittos ont dénoncé la récupération politique de ce dernier et ont mis en lumière les incohérences de sa prise de position en faveur de la communauté afro-américaine. 

"Vous niez qu'il existe des injustices envers les Noirs, décriez notre droit de manifester, vous nous traitez de chiens, d'animaux, de faible QI, vous défendez les nazis et les suprématistes blanc (en référence à l'attaque de Charlottesville, ndlr), vous nous manquez de respect, vous nous stéréotypez, nous accusez, nous calomniez, mais LA SUÈDE 'a laissé tomber notre communauté afro-américaine ?'", a notamment écrit le pasteur Talbert Swan sur Twitter, en réaction aux déclarations du président Trump. 

La justice suédoise a rappelé à plusieurs reprise l'indépendance de son système judiciaire, notamment par le biais de l'ambassadrice suédoise aux États-Unis, Karin Olofsdotter, qui s'est exprimée dans un tweet. Selon les dernières nouvelles, le rappeur et ses proches devraient être jugés par un tribunal suédois dans le courant de la semaine du 29 juillet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants