1 min de lecture Sciences

Des spermatozoïdes géants et vieux de 100 millions d’années retrouvés

Les plus anciens exemples connus de spermatozoïdes fossilisés dataient de 17 millions d'années.

Un scientifique prélevant des échantillons sur un fossile de dinosaures (illustration).
Un scientifique prélevant des échantillons sur un fossile de dinosaures (illustration). Crédit : HO / IMCN / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

C'est une découverte de taille qu'a fait une équipe de paléontologues. Les plus anciens spermatozoïdes fossilisés d'animaux, âgés de 100 millions d'années et mesurant jusqu'à 4,6 fois la taille de leur géniteur, ont été découverts dans de minuscules crustacés piégés dans un morceau d'ambre par une équipe internationale de paléontologues.

Jusqu'à présent, les plus anciens exemples connus de spermatozoïdes fossilisés dataient de 17 millions d'années, explique l'équipe de chercheurs menée par le Dr He Wang, de l'Académie chinoise des sciences, dans un article publié mercredi 16 septembre dans la prestigieuse revue Journal of Royal Society.

L'animal en question est un ostracode, dénommé "Myanmarcypris hui" par ces scientifiques, un crustacé existant depuis 500 millions d'années et qui est représenté aujourd'hui par des milliers d'espèces vivant dans les océans, les lacs et les rivières. Leur corps mou est protégé par une coquille calcaire de type bivalve qui ne dépasse généralement pas un millimètre.

Jusqu'à 4,6 fois la taille du corps du mâe

Pendant la période du Crétacé (environ -145 à -66 millions d'années), ces ostracodes vivaient probablement dans les eaux côtières de l'actuelle Birmanie, où ils se sont retrouvés piégés dans un amas de résine d'arbre. C'est là que la pièce d'ambre a été retrouvée : d'abord en possession d'un collectionneur chinois, elle a été remise en 2017 au Dr Wang pour qu'il puisse l'étudier.

À lire aussi
Elon Musk people
Elon Musk : "Quand j'étais enfant, je me répétais que je ne voulais pas rester seul"

Les scientifiques ont d'abord confirmé qu'il s'agissait bien des plus anciens spermatozoïdes fossilisés recensés à ce jour. Ils ont été retrouvés dans le corps d'un spécimen femelle, ce qui indique qu'elle avait dû être fécondée peu avant d'être piégée dans l'ambre. Une autre surprise fut la confirmation de leur hypothèse de l'existence ancestrale de "spermatozoïdes géants", particularité de ces ostracodes, pouvant mesurer jusqu'à 4,6 fois la taille du corps du mâle géniteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Découverte Histoire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants