1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. VIDÉO - Un lama s'échappe de son enclos et court sur la Nationale 2 entre l'Aisne et l'Oise
1 min de lecture

VIDÉO - Un lama s'échappe de son enclos et court sur la Nationale 2 entre l'Aisne et l'Oise

VU DANS LA PRESSE - Samedi 16 mai, les automobilistes de la Nationale 2 ont eu une sacré surprise avec l'arrivée d'un lama sur le goudron, gambadant entre les voitures.

Un lama, en Allemagne (illustration
Un lama, en Allemagne (illustration
Crédit : Karl-Josef Hildenbrand / dpa / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion

La scène peut paraître irréelle et pourtant c'est bien un lama que les automobilistes ont croisé le 16 mai au matin sur la Nationale 2 entre l'Aisne et l'Oise, comme le rapporte France 3 Hauts de France.

L'animal au pelage blanc s'était échappé de son enclos et a décidé de prendre la poudre d'escampette sur le goudron. Un conducteur a pu prendre l'animal en vidéo qui court près des voitures. "On était sur la route avec mon copain et un monsieur qui était à la pompe à essence entre Villers-Cotterêts et Vauciennes nous a fait un geste pour qu'on ralentisse. Et là, on a vu un lama arriver sur nous", explique Caroline, la passagère à France 3 Hauts de France.

"Il a failli nous rentrer dedans. Il a voulu traverser la route mais il n'a pas réussi. Il avait peur. Mais tout ce qu'on pouvait faire, c'est de continuer à rouler parce qu'il y avait des voitures. Et là, on a vu les gendarmes arriver en sens inverse", poursuit-elle.

3 heures de course avant d'arrêter le lama

Les gendarmes ont d'ailleurs mis trois heures avant d'arrêter le lama dans sa course. "Il a traversé plusieurs fois la Nationale, racontent les gendarmes. Il allait brouter d'un côté puis de l'autre de la route dans les chemins attenants. Il a fallu deux patrouilles de gendarmerie pour l'attraper avec l'aide de son propriétaire", rapportent les forces de l'ordre.

À lire aussi

Le propriétaire, qui réside à Villers-Cotterêts a précisé : "Je l’ai depuis un an et il est arrivé dans un van pour les chevaux. Il ne souffre d’aucune maltraitance. Il a juste profité du fait que la clôture a mal été refermée vendredi pour s’échapper".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/