1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. VIDÉO - Atteinte d'Alzheimer, une ex-ballerine danse en réécoutant "Le lac des cygnes"
1 min de lecture

VIDÉO - Atteinte d'Alzheimer, une ex-ballerine danse en réécoutant "Le lac des cygnes"

Marta C. Gonzalez, une retraitée espagnole ancienne ballerine, reproduit la chorégraphie du "Lac des cygnes" bien qu'atteinte d'Alzheimer.

Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

C'est une séquence à l'émotion simple, pure, qu'a postée sur sa chaîne YouTube l'association espagnole Musica para Despertar (la musique pour s'éveiller). Ses membres travaillent avec les personnes atteintes de démences ou autres maladies dégénératives afin d'intégrer la musique au processus thérapeutique. Et c'est dans ce cadre qu'au printemps dernier ils sont allés dans une maison de retraite d'Alicante. 

Sur place, ils ont apporté un instant de bonheur à Marta C. Gonzalez, une ancienne première ballerine atteinte de la maladie d'Alzheimer. L'un des soignants pose un casque audio sur les oreilles de Marta et diffuse un passage du Lac des cygnes. Après avoir demandé une augmentation du volume, l'ancienne danseuse commence lentement à bouger ses bras sur le rythme du ballet de Piotr Tchaïkovski

Ça m'a émue

Marta Gonzalez

Les mains tremblent au départ, mais les mouvements deviennent très vite amples, le buste de Marta se redresse et le port altier de l'ancienne ballerine reprend place. Même en fauteuil roulant, sans pouvoir bouger les jambes, la grâce d'antan réapparaît et la fluidité de la chorégraphie paraît presque impeccable. 

Sur la vidéo, les images alternent entre les enchaînements de Marta et ceux d'une danseuse de ballet sur scène, sur la même séquence du Lac des cygnes. Et la personne âgée tient la dragée haute, compte tenu des circonstances, à sa benjamine en se souvenant de chaque mouvement. "Ça m'a émue", a confié Marta Gonzalez à la fin de sa prestation. 

À lire aussi

Sur la suite de la musique, l'ancienne ballerine décrit que sur un passage, c'est le corps de ballet qui intervient. "Ici il y a plus de jambes. Elles sont 50", se souvient-elle, avant de continuer à danser sur la musique. 

Pepe Olmedo, fondateur de Musica para Despertar, a expliqué à plusieurs médias qu'il a très peu d'informations concernant Marta Gonzalez. Elle aurait émigré à Cuba, et aurait été première ballerine au New York City Ballet dans les années 60

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/