1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Pourquoi les crayons rappellent de très mauvais souvenirs en Afrique du Sud
1 min de lecture

Pourquoi les crayons rappellent de très mauvais souvenirs en Afrique du Sud

PODCAST - Dans une minute, vous saurez pourquoi les crayons rappellent de très mauvais souvenirs en Afrique du Sud…

Un crayon à papier (image d'illustration)
Un crayon à papier (image d'illustration)
Crédit : Klim Musalimov / Unsplash
83. Pourquoi les crayons rappellent de très mauvais souvenirs en Afrique du Sud
01:52
Florian Gazan - édité par Capucine Trollion

Tout ça remonte à 1950, en plein Apartheid lorsque dans le cadre de loi de classification de la population, l’administration blanche dominante, quoique minoritaire en nombre, seulement 15% de la population sud-africaine, avait mis place des tests pour déterminer dans quelle catégorie classer les métis qui leur posaient problème de par leur mélange de couleurs. Et l’un d’eux, totalement horrible, reposait sur un crayon.

On plaçait ce crayon dans les cheveux d’une personne métisse, s’il glissait et tombait, on considérait qu’elle avait la chevelure lisse et donc qu’elle était majoritairement et du coup officiellement blanche. Si, au contraire, le crayon restait coincé, les ségrégationnistes estimaient que c’était parce que les cheveux étaient crépus et comme dans leur vision raciste et clichée, c’était l’apanage des personnes noires, la personne était classée comme telle. Un simple crayon a ainsi décidé pendant une trentaine d’années du sort de millions de Sud-Africains et causé des drames familiaux.

Ce test aussi arbitraire que cruel était définitif et quand une personne avait un résultat différent de celui du reste de sa famille, simplement parce qu’il n’avait pas la même texture de cheveux, il était obligé de vivre à l’écart d’elle, y compris si c’était un enfant. Cette horreur appartient heureusement au rayon des mauvais souvenirs, mais nous rappelle que tous les crayons sont identiques, même s’ils n’ont pas la même couleur.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/