1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Ligue des champions : pourquoi un talkie-walkie a permis à l'OM de la gagner en 1993
2 min de lecture

Ligue des champions : pourquoi un talkie-walkie a permis à l'OM de la gagner en 1993

PODCAST - Dans une minute, vous saurez pourquoi un talkie-walkie a permis à l'Olympique de Marseille de gagner la Ligue des champions en 1993.

Bernard Tapie porté en triomphe par les joueurs de l'OM (Didier Deschamps à droite), le 26 mai 1993
Bernard Tapie porté en triomphe par les joueurs de l'OM (Didier Deschamps à droite), le 26 mai 1993
Crédit : TSCHAEN/SIPA
LES ? DE L'INFO - Pourquoi un talkie-walkie a permis à l'OM de gagner la Ligue des champions en 1993
00:02:19
Florian Gazan - édité par Sylvain Zimmermann

Alors que l'Olympique de Marseille joue ce mardi 13 septembre en Ligue des Champions contre Francfort, on vous explique pourquoi un talkie-walkie a permis à l’OM de la gagner la compétition le 26 mai 1993 et de devenir à jamais le premier club français à gagner la Ligue des Champions. Et d’ailleurs à jamais le premier tout court à la gagner car jusqu’à 1993, elle s’appelait la Coupe d’Europe des Clubs champions…

L'OM, c’est un peu le Marie Myriam de la Ligue des Champions. Tout le monde se souvient de ce match face au Milan et de ce but de la tête de Basile Boli qui a offert à l’OM de Bernard Tapie la fameuse Coupe aux grandes oreilles. Sauf que ce but, il n’aurait jamais dû le marquer ! Une blessure au genou que Basile Boli trainait depuis des semaines.

La veille de la finale, le défenseur ne se sent pas en état de jouer, il a trop mal. Bernard Tapie le prend entre quatre yeux et lui dit que si il va le disputer ce match. Qu’il n’a pas mal, il a juste peur de revivre le cauchemar d’une finale perdue, celle deux ans auparavant face à l’Étoile Rouge de Belgrade. Boli est donc présent au coup d’envoi. Blessé mais présent.

Non tu sors pas ! Il veut pas l’autre con !

Raymond Goethals

Et cela ne s’arrange pas à la 20ème minute quand Boli prend un coup sur son genou. Il grimace. Ses coéquipiers lui disent de serrer les dents. Sauf qu’à la 40ème minute, la douleur est trop forte. Il demande à sortir. Là l’entraineur de l’OM, le Belge, Raymond Goethals lui dit : "Non tu sors pas ! Il veut pas l’autre con !".

À écouter aussi

L’autre con, c’est Bernard Tapie, relié en permanence au banc de touche grâce à un talkie-walkie. Il a vu la scène et interdit de sortir Boli.  Le joueur traite Tapie de tous les noms mais reste, contraint et forcé, sur le terrain.

Le "coup de boule" de Basile Boli

4 minutes après, l’OM obtient son tout premier corner du match. Il n’y avait pas corner d’ailleurs comme quoi c’était le soir de Marseille… Abedi Pelé le tire et qui surgit ? Basile Boli qui d’un coup de tête rageur, comme si le ballon, c’était Tapie, marque ce but de légende. À la mi-temps, Nanar vient voir son défenseur en le chambrant : "Alors Base, tu sors ?"

Évidemment que non, il a terminé le match au courage et a soulevé cette fameuse Coupe aux Grandes oreilles comme on la surnomme qui trône dans l’armoire à trophées de l’OM et à côté de laquelle on devrait rajouter le fameux talkie-walkie de Tapie.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Ah Ouais ? Du lundi au vendredi, Florian Gazan répond en une minute chrono à toutes les questions essentielles, existentielles, parfois complètement absurdes, qui vous traversent la tête. Des connaissances bien utiles ou totalement inutiles pour briller en société, des anecdotes absolument incroyables à partager, des histoires étonnantes à raconter. Et chaque fois, vous vous direz "Ah ouais ?". Un podcast RTL Originals.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afi