1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. D’où vient l’expression mettre son grain de sel ?
2 min de lecture

D’où vient l’expression mettre son grain de sel ?

Si l’on sait globalement ce que signifie cette expression, dont le sens a évolué récemment, son origine demeure beaucoup plus mystérieuse.

Du sel (illustration)
Du sel (illustration)
Crédit : Photo de Artem Beliaikin provenant de Pexels
Questions au saut du lit du 10 avril 2021
03:56
Jean-Baptiste Giraud

On vous a peut-être déjà reproché de mettre votre grain de sel quelque part, ou vous l’avez reproché à quelqu’un. Mais savez-vous d’où vient cette expression ? Trois possibilités une seule est la bonne.

Réponse 1) Francois Vatel, au service  de Nicolas Fouquet à Vaulx le Vicomte puis de Louis XIV est devenu un grand cuisinier célèbre car il avait pris l’habitude de mettre du sel dans absolument tous les plats, y compris dans les pâtisseries qui étaient sa vraie spécialité. Comme il était assez antipathique on lui reprochait de mettre son grain de sel partout.

Réponse 2) Cum grano salis, avec un grain de sel, est une locution latine que l’on retrouve dans Pline l’Ancien auteur du 1er siècle après Jésus-Christ. Mais en latin, le mot sel a deux sens : au figuré il désigne l’esprit, la finesse, la plaisanterie. Le grain de sel est donc une pointe d’esprit. C’est devenu péjoratif plus tard.

Réponse 3)  Avoir un grain de sel dans la tête est l’homonyme d’avoir un grain de folie : celui qui met son grain de sel partout est aussi un peu fou.

Les allemands disent "mettre sa moutarde dessus"

À lire aussi

La bonne réponse est la réponse 2. 

Oui, on retrouve bien les mots “cum grano salis” chez Pline l’Ancien il y a 2000 ans, mais pas dans le sens que nous lui connaissons aujourd’hui. Et oui, trois fois oui, en latin, le mot sel a deux sens, un sens propre, désignant le condiment indispensable à la cuisine et à la conservation de la viande ou du poisson, mais aussi ce sens figuré du sel synonyme d’esprit ou de plaisanterie.

Curieusement l’expression "mettre son grain de sel"  ne rentre dans le français de tous les jours qu’au siècle dernier. On n’en trouve pas de trace avant, et encore plus curieusement, quand elle apparaît, elle n’est pas forcément négative. 

Ce n’est pas rare qu’un mot ou une expression parfaitement neutre devienne péjoratif. Par exemple; le mot sanction n’a normalement rien de péjoratif. On peut recevoir un prix à l’école, et c’est une sanction au même titre que des heures de colle. Sanction est devenu malgré lui synonyme de punition.

Pour finir je trouvais amusant de vous dire comment on dit "mettre son grain de sel"  dans d’autres langues. En anglais par exemple on dit "mettre son aviron" to stick one’s oar in. En allemand, cela reste culinaire puisque l’on dit seinen Senf dazugeben, Senf,  c’est la moutarde, donc, littéralement, on met sa moutarde dessus.

Enfin en flamand, on dit zijn steentje bijdragen, ce qui veut dire “ajouter sa petite pierre” ! Mignon non ?

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/