1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pourquoi donne-t-on une pièce en échange d’un couteau ?
2 min de lecture

Pourquoi donne-t-on une pièce en échange d’un couteau ?

Coutume, tradition, superstition ? Découvrez l’origine de cette pratique qui remonte au Moyen-Âge et même avant.

Le prix du restaurant universitaire a été fixé à un euro pour tous les étudiants.
Le prix du restaurant universitaire a été fixé à un euro pour tous les étudiants.
Crédit : AFP / Archives, Philippe Huguen
Pourquoi donne-t-on une pièce en échange d'un couteau ?
03:31
Jean-Baptiste Giraud

Voici trois réponses possibles, mais une seule est correcte : 

1) quand un chevalier était ordonné par son suzerain, il recevait une épée, mais pas en cadeau, en réalité il devait la payer avec des sous, en espèces... c’est en souvenir de ce temps révolu que l’on doit donner de l’argent en échange d’un couteau.

2) Cela vient de la mythologie grecque : Vulcain, le dieu du feu mais aussi de la forge avait reçu la commande d’une épée par un autre dieu, qui ne l’avait jamais payé. Depuis cette histoire il exige d’être payé d’avance.

3) C’est une superstition : le couteau étant un objet tranchant, en l’offrant, on risque de couper le lien qui unit deux personnes, deux amis, ou un père et son fils par exemple. La pièce conjure ce mauvais sort.

À écouter aussi

La bonne réponse est la réponse 3.

C’est en effet une tradition ancestrale dont on ne sait pas très bien dire à quand elle remonte. On dit que chez les Vikings,  au Moyen-Âge donc, quand on donnait une arme ou un couteau à un combattant, c’est qu’elle était de piètre qualité, ou que le combattant étant lui-même un piètre combattant. Payer l’arme, le couteau, c’était lui donner de la valeur, et accessoirement cela donnait aussi de la valeur à son propriétaire !

La symbolique du couteau

Toujours au Moyen-Âge, mais en Europe cette fois, pas en Scandinavie, on demandait une pièce en échange d’un couteau offert non pas pour préserver le lien d’amitié ou filial, mais pour ne pas être tenu responsable devant Dieu des crimes qui pouvaient être commis avec l’arme !

L’origine de cette tradition est d'autant plus probable que pendant longtemps, le couteau n’était pas un cadeau symbolique offert par un père à son fils. Non, pendant longtemps, toujours au Moyen-Âge, le couteau était le présent de choix pour sceller un accord marchand. Ou bien il était un gage de fidélité, toujours un peu dans l’idée de l’épée du chevalier.

Plus tard, chez les catholiques, les papas offriront pendant très longtemps un couteau à leur fils à l’occasion de leur première communion, parce qu’à ce moment là ils deviennent de petits hommes. Au milieu du siècle dernier, le couteau de la première communion a été progressivement remplacé par la montre...

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/