1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Squid Game" : la série phénomène de Netflix a-t-elle plagié un film japonais ?
1 min de lecture

"Squid Game" : la série phénomène de Netflix a-t-elle plagié un film japonais ?

La série sud-coréenne la plus vue de l'histoire de Netflix comporte des similarités avec un film japonais de 2014. Son créateur s'en défend.

"Squid Game" propose des jeux mortels sur Netflix
"Squid Game" propose des jeux mortels sur Netflix
Crédit : Netflix
Thomas Pierre

Le principe de Squid Game est diabolique : des Sud-coréens surendettés s'affrontent à mort lors de jeux pour enfants (marelle, chat perché ou 1-2-3 Soleil), afin de survivre, et de gagner en passant une petite fortune. Depuis sa mise en ligne en septembre, la série est un véritable phénomène sur Netflix où elle est devenue en quelques semaines seulement le programme le plus regardé de la plateforme de streaming. 

Devant ce succès, son créateur Hwang Dong-hyuk réfléchirait d'ores et déjà à une saison 2. Sauf qu'au même moment, de l'autre côté de la mer du Japon, certains crient au plagiat. Squid Game comporterait de troublantes ressemblances avec un film nippon de 2014 : Kamisama no iu tōri, pas sorti en France, mais connu en anglais sous le titre As the Gods Will. 

Sur Twitter, captures d'écran à l'appui, des fans japonais mettent en parallèle les différents points communs entre les deux œuvres asiatiques : compte à rebours, tête de poupée géante, et scène similaire...

"Je l'ai fait en premier"

Le réalisateur sud-coréen Hwang Dong-hyuk s'est rapidement défendu de tout plagiat. Lors d'une conférence de presse fin septembre, il a reconnu que le premier jeu (1-2-3 Soleil) était "similaire, mais après cela, il n'y a plus de similitudes". As the Gods Will est l'adaptation cinématographique du manga Jeux d'enfants, publié entre 2011 et 2014 : l'histoire de lycéens pris en otage par une figurine qui les force à jouer à "1-2-3 Soleil".

"J'ai travaillé sur (Squid Game en) 2008 et 2009", affirme-t-il, soit quelques années avant la sortie du film japonais (2014). "Ce n'est pas vraiment quelque chose que je veux faire, revendiquer la propriété de cette histoire. Mais si je devais le dire, je dirais que je l'ai fait en premier".  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/