2 min de lecture Cinéma

Quentin Tarantino : un festival invente sa venue pour attirer les visiteurs

La direction du Festival international de cinéma de Barranquilla (FICBAQ), en Colombie, a avoué mardi 12 mars 2019 avoir inventé la venue du cinéaste américain comme une stratégie publicitaire.

Quentin Tarantino à Los Angeles en février 2019
Quentin Tarantino à Los Angeles en février 2019 Crédit : Phillip Faraone / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Cécile Antoine-Meyzonnade et AFP

"Nous cherchions à faire connaître le festival parce que nous y travaillons depuis 2013 et nous nous sentons abandonnés." Voici ce qu'a déclaré le co-directeur du Festival international de cinéma de Barranquilla (FICBAQ), Giuliano Cavalli, après avoir menti sur la venue de Quentin Tarantino. Un gros coup de communication qui dépasse les frontières.

S'inspirant de l'épisode radio La Guerre des mondes d'Orson Welles, qui en 1938 avait provoqué la panique à New York en annonçant l'arrivée d'extra-terrestres, la direction entendait promouvoir le festival colombien, qui se tient du mardi 12 mars au 22 mars 2019. "Quatre-vingts ans après [...] plutôt que de provoquer panique et rejet, nous avons généré l'enthousiasme de milliers de personnes qui veulent approcher Quentin Tarantino", a indiqué la direction dans un communiqué. 

Cette stratégie a suscité indignation et moqueries sur les réseaux sociaux, la municipalité prenant aussi ses distances. "L'administration du district ne partage pas l'intention, le contenu, ni les actions réalisées dans le cadre de la supposée stratégie choisie par l'organisation du @FICBAQ, qui a causé un malaise compréhensible dans l'opinion publique et parmi les médias", a tweeté le secrétariat de la culture de Barranquilla.  

À lire aussi
Ladislas Chollat, Stéphane Bern et Guillaume de Tonquédec Stéphane Bern
A La Bonne Heure avec Guillaume de Tonquédec et Ladislas Chollat

C'était une question de visibilité

Giuliano Cavalli, le co-directeur du festival
Partager la citation

Et loin de n'avoir fait qu'évoquer la possible venue du réalisateur de Kill Bill, le festival était littéralement centrée autour de lui, comme le montre l'affiche du FICBAQ, une référence au film mythique de 1994, Pulp Fiction où Uma Thurman et John Travolta se lancent dans une danse endiablée.

Dans un entretien à Blu Radio, le co-directeur, a argué que c'était "une question de visibilité" d'un événement en difficultés économiques. Il a présenté des excuses pour la "désillusion" causée aux fans du réalisateur, que le festival n'aurait de toute façon pas les moyens d'inviter avec un budget équivalent à seulement 19.000 dollars. Manque de moyens et d’honnêteté, cette édition sera très certainement la dernière. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Festival Quentin Tarantino
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797199608
Quentin Tarantino : un festival invente sa venue pour attirer les visiteurs
Quentin Tarantino : un festival invente sa venue pour attirer les visiteurs
La direction du Festival international de cinéma de Barranquilla (FICBAQ), en Colombie, a avoué mardi 12 mars 2019 avoir inventé la venue du cinéaste américain comme une stratégie publicitaire.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/quentin-tarantino-un-festival-invente-sa-venue-pour-attirer-les-visiteurs-7797199608
2019-03-13 21:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3zJOGM9ruqA0r_ao3PyF5A/330v220-2/online/image/2019/0313/7797201375_quentin-tarantino-a-los-angeles-en-fevrier-2019.jpg