1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Pulp Fiction" : pourquoi Tarantino est-il poursuivi en justice ?
1 min de lecture

"Pulp Fiction" : pourquoi Tarantino est-il poursuivi en justice ?

En voulant vendre aux enchères sept scènes inédites de "Pulp Fiction" sous forme de NFT, le réalisateur s'est attiré les foudres de la boîte de production Miramax.

Quentin Tarantino à Cannes, le 25 mai 2019
Quentin Tarantino à Cannes, le 25 mai 2019
Crédit : Alberto Pizzoli / AFP
Étienne Bianchi

Bras de fer judiciaire autour du film culte Pulp Fiction. Quentin Tarantino, le réalisateur, est visé par une plainte de la boîte de production du film Miramax. En cause, la volonté du cinéaste de vendre aux enchères sept scènes inédites du film sous forme de NFT. 

Ces Non Fungible Token, ou "jeton non fongible", sont des jetons virtuels à identité numérique unique ne pouvant ni être reproduits ou falsifiés. Ils servent notamment à garantir à leurs possesseurs la propriété d'oeuvre d'arts non physiques. 

La société Miramax estime qu’il s’agit d’une "rupture de contrat" et d’une "violation des droits d'auteur et des marques" et a donc décidé de porter plainte contre Quentin Tarantino. Dans un communiqué, l'avocat du lauréat de la Palme d’or en 1994, répond à cette action en justice. "Miramax a tort, purement et simplement. Le contrat de Quentin Tarantino est clair : il a le droit de vendre des NFT de son scénario manuscrit pour Pulp Fiction et cette tentative maladroite de l'en empêcher échouera" a déclaré Bryan Freedman.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/