2 min de lecture Cinéma

Pour Woody Allen, le documentaire "Allen v. Farrow" est une "entreprise de démolition"

Le documentaire en quatre parties de HBO a provoqué une onde de choc et une énième passe d'armes entre le clan Allen et Farrow.

Woody Allen
Woody Allen
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et AFP

Démenti après démenti, le réalisateur américain Woody Allen continue de clamer son innocence. La chaîne américaine HBO Max a diffusé un documentaire en 4 parties baptisé Allen v. Farrow (Allen contre Farrow). un film dans lequel le réalisateur est attaqué par de nombreux témoignages inédits. 

Woody Allen a qualifié ce documentaire d'"entreprise de démolition", "truffée de contre-vérités", tout en démentant de nouveau avoir agressé sexuellement sa fille adoptive, Dylan Farrow. La fille adoptive de la comédienne Mia Farrow et de Woody Allen réaffirme dans le film que Woody Allen l'a agressée sexuellement en août 1992 alors qu'elle était âgée de 7 ans, ce que le réalisateur a toujours réfuté.

"Ces documentaristes n'étaient pas intéressés par la vérité", ont écrit Woody Allen et son épouse, Soon-Yi Previn, dans un communiqué publié par plusieurs médias américains. "Au lieu de cela, (...) ils se sont livrés à une entreprise de démolition, truffée de contre-vérités. (...) Il est de notoriété publique depuis des décennies que ces accusations sont complètement fausses", poursuivent les époux, qui rappellent qu'aucune des deux enquêtes menées sur ces allégations n'a débouché sur des poursuites. 

"Même si cette attaque médiocre attire l'attention, elle ne change pas les faits", a conclu le couple, qui affirme avoir été contacté moins de deux mois avant la diffusion du documentaire, "pour répondre". Une offre qu'ils ont "naturellement déclinée", expliquent-il dans un communiqué.

>
Allen v. Farrow: Official Trailer | HBO

Le couple a aussi contre-attaqué leurs adversaires en dénonçant l'accord commercial entre HBO et Ronan Farrow, frère de Dylan, qui était déjà à l'origine d'une enquête sur Harvey Weinstein. "Aucun abus n'a jamais eu lieu. Mais HBO – qui a un accord de production permanent et une relation commerciale avec Ronan Farrow – décide de diffuser quand même cette série", ont-ils déclaré dans les colonnes du magazine américaine The Hollywood Reporter.

À lire aussi
littérature
Woody Allen : Hollywood, les accusations d'agression sexuelle... Il se confie sur RTL

Depuis fin 2017 et la publication d'une tribune de Dylan Farrow, de nombreux acteurs et actrices ont pris leurs distances avec le réalisateur. En 2019, la plateforme Amazon a rompu son contrat de production et de diffusion avec le metteur en scène, qui portait sur quatre films.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma MeToo People
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants