1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "James Bond" : ce que l'on peut vous dire sur "Mourir peut attendre"
2 min de lecture

"James Bond" : ce que l'on peut vous dire sur "Mourir peut attendre"

RTL a eu la chance de découvrir le film une semaine avant sa sortie. Voici nos premières impressions garanties sans spoilers.

Ana de Armas et Daniel Craig dans "No Time To Die"
Ana de Armas et Daniel Craig dans "No Time To Die"
Crédit : Universal
"Mourir peut attendre"' : ce que l'on peut vous dire sur le dernier "James Bond"
02:52
Stéphane Boudsocq - édité par Aymeric Parthonnaud

Après quasiment 2 ans d’attente et de reports de sortie, le dernier film de la saga James Bond, Mourir peut attendre a été dévoilé le 28 septembre au soir à quelques milliers de premiers spectateurs privilégiés, avant sa sortie le 6 octobre sur nos écrans... RTL était à cette projection événement dans un cinéma des Champs-Elysées. Verdict ?

Il y a ce que nous pouvons vous dire et ce que nous ne pouvons surtout pas vous dire. Nous pouvons vous confier que, pour nous Mourir peut attendre n’est pas le meilleur James Bond, (Skyfall reste insurpassable). Mais il est le plus complet, le plus important de toute la saga...

On peut vous dire qu’un énorme secret de la vie de Bond est révélé dans ce film... Vous dire aussi qu’on y parle beaucoup d’amour, de famille, de trahison, d’adieux... Vous dire ensuite que vous voyagerez en Italie, en Finlande, en Jamaïque, à Cuba, à Londres ou dans le Pacifique... Que vous y croiserez deux méchants, deux 007, James Bond et une autre espionne... Vous dire que le péril est cette fois bactériologique et lié à notre ADN... Vous dire enfin que ça valait le coup de patienter un an et demi pour découvrir enfin ce grand film dont l’essentiel est justement... ce que nous ne pouvons pas vous dire aujourd'hui.

Mourir peut attendre rejoint d’ores et déjà la grande histoire des films maudits. Sa sortie au cinéma n’avait plus rien d’évidente il y a quelques mois encore. Et ça s’est joué à 600 millions de dollars, somme que le studio MGM qui possède la marque 007 demandait, dit-on, pour vendre ce 25e Bond à une plateforme de streaming. La transaction - heureusement - n’a pas abouti mais elle s’ajoute à la série de malchances qui se sont accumulées sur la route du film depuis le lancement du projet en 2018. Danny Boyle, premier réalisateur choisi est débarqué après avoir imaginé un scénario trop radical. Son remplaçant engagé, c’est Daniel Craig qui se blesse à la cheville en mai 2019. Quand le tournage s’achève, l’épidémie de Covid, elle, démarre.

À écouter aussi

La sortie de Mourir peut attendre sera décalée à 4 reprises de l’hiver 2020 à cet automne 2021 ! Problème, une marque de portable qui a payé une fortune pour apparaître à l’écran exige de retourner les scènes où son téléphone apparait : le temps passant, le modèle filmé est devenu obsolète ! Finalement, nous y voilà : le film va bien sortir. Enjeu artistique et financier colossal : Daniel Craig veut réussir ses adieux au personnage de James Bond. Le budget du film dépasse les 250 millions de dollars. Pour rappel, Skyfall et Spectre ont rapporté 2 milliards de dollars de recettes dans le monde.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/